Aux pays des merveillesAux pays des merveilles. Sacha Distel - Monsieur Cannibal « Au pays des aveugles, les borgnes sont rois » Au pays des merveilles, les gens font la fête ! Dans mon article d

Publié le par Vieuxvan

Aux pays des merveilles.

Sacha Distel - Monsieur Cannibal

« Au pays des aveugles, les borgnes sont rois »

 Au pays des merveilles, les gens font la fête !

Dans mon article d’hier, J’ai expliqué pourquoi je ne m’objectais pas à la visite du roi Albert II de Belgique à l’occasion du jubilé de notre accession à l’indépendance. Au moment où j’écrivais, j’ignorais cette histoire de 14 millions que le monarque belge exigeait de notre gouvernement et des autres conditions qui y étaient assorties. Si tel est le cas, je mets un bémol sur mes propos d’hier. Je trouve cependant une contradiction troublante entre le portrait que les médias font de l’homme et la revendication en question. Décidément, nos vieilles mamans kinoises n’avaient pas tort d’inventer le mot « potiki ». Il est des fois où on a du mal à suivre les politiciens qui sont capables des pires volte-face !

LA RDC est indépendante depuis un demi-siècle. Plusieurs régimes se sont succédé sans donner vraiment au peuple sa joie et sa fierté de peuple délivré du joug colonial. La misère s’est accrochée à ses basques et semble vouloir s’y maintenir. Du coup, d’aucuns s’interrogent.

MICHEL LUZOLO : 50 ANS DE LA RD CONGO, UN GACHIS - le blog ..

Il n’y a pas que la RDC dont les 50 ans d’indépendance font couler tant d’encre et de salive. L’Afrique sub-saharienne tout entière  semble s’embourber. L’heure du bilan a sonné et, dans la plupart des cas, c’est un constat d’échec.

Afrique: 50 ans d'indépendance, 50 ans de gâchis

Je crois que les Africains sont responsables de leur déboires. À part les régimes militaires qui s’imposent par la force, nous avons, en Afrique, des démocraties. Le peuple s’est choisi des élus et ce sont ceux-ci qui gouvernent. Si le peuple a fait de mauvais choix, à qui la faute ? « Une fois n’est pas coutume », dit-on.  Pourquoi la population africaine reporte-t-elle au pouvoir des leaders qui ont failli à leurs belles promesses ?

Voyons ce qui se passe en France ! Après les rumeurs de divorce avec Carla Bruni, voilà que le président Nicolas Sarkozy  doit en découdre avec l’électorat français qui semble le bouder. Les dernières élections régionales lui ont donné une gifle dont il se souviendra.

Ouest-FranceToutes les réactions au second tour des régionales‎ -

Voilà que que j’apprécie de la démocratie occidentale. Les hommes politiques doivent constamment rendre compte au peuple. Les élections suivent et ne se ressemblent pas. Ceux qui ont mal géré le pays et n’ont pas honoré leurs promesses électorales se retrouvent dans l’eau chaude si pas le bec à l’eau. Nicolas Sarkozy l’a appris à ses dépens et il essaie de colmater les brèches.
L'Express
Sarkozy remanie son gouvernement

Malgré la défaite, Nicolas Sarkozy garde le cap des réformes‎ -

Pendant ce temps, outre-atlantique, le point de mire de l’actualité est cette la victoire étriquée du président Barack Obama, lequel  vient de faire adopter par le Congrès américain son ambitieux projet d’assurance santé.
LaDépêche.fr
Barack Obama emporte à l'arraché la réforme de la santé‎ -

Réforme de l'assurance maladie - Barack Obama s'en prend aux .

Voilà un dirigeant qui tient ses promesses ! J’ai beaucoup d’admiration pour les hommes de parole et ceux qui font preuve de détermination lorsqu’ils veulent atteindre un but. Ce projet de réforme ne date pas d’hier. Plusieurs de ses prédécesseurs s’y sont cassé les dents. Et voilà que lui, un Afro-Américain, parvient à le faire adopter. C’est non seulement une victoire personnelle mais une grosse victoire de tous les Américains  pauvres. On n’a pas idée combien de gens meurent tout simplement parce qu’ils n’ont pas les moyens de se faire soigner adéquatement. Les 32 millions de citoyens qui vont pouvoir bénéficier de cette assurance santé doivent une fière chandelle au jeune président.

Nous ne pouvons transposer la situation des États Unis à ce qui se passe chez-nous. Trouver des milliards n’est déjà pas une sinécure pour le gouvernement américain. Qu’en serait-il de celui de la RDC quand on sait que notre économie en arrache ?

Cependant, peu importe, il est essentiel de chercher à trouver les moyens d’instaurer dans notre pays un système de santé universel qui aiderait à épargner des vies. « Pauvreté n’est pas vice » dit un adage. Ceux qui croupissent dans la misère ne sont tous pas responsables de leur situation. Le monde est parfois bizarre !

 En tout cas, mieux vaut tard que jamais. J’espère que nos élus se pencheront sur ce problème que constitue l’institution d’un régime de santé universel pour notre pays. Quand la RDC deviendra-t-elle un pays de merveilles ? En parlant de merveilles, quittons la scène politique et faisons un détour du côté du Box-office.

Alice au pays des merveilles est en entrain de se révéler la merveille de l’année sur les traces d’Avatar.
Box-office: Alice au pays des merveilles explose Avatar | LeBuzz.info

Voilà qui prouve que les entreprises culturelles sont capables de générer des revenus mirobolants ! Le tout est une question d’organisation. J’espère que nos dirigeants finiront un jour par se pencher sur l’examen des voies et moyens de rendre notre cinéma plus compétitif et plus lucratif pour le bonheur de notre économie !

À demain !

Sacha Distel - Monsieur Cannibal

Commenter cet article