Bravo, Jean Charest

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Mardi 5 juillet 2011

 

L’événement du jour

 

              Tristane Banon va porter plainte contre Dominique Strauss-Kahn

 

L’article du jour

 

Bravo, Jean Charest

 

On nous a souvent rabattu les oreilles en nous disant que les Québécois n’aimaient pas la royauté. Dans notre d’il y a deux jours, nous avons fait état des manifestants de Montréal qui se sont dressés devant le couple royal avec des pancartes et banderoles peu hospitalières.

Des centaines de personnes saluent le couple royal à Québec

 

On craignait le pire dans la Vieille Capitale, la Ville de Québec, chef-lieu de la province. Eh bien ! Ceux qui s’y attendaient ont vu leurs prévisions déjouées. Le jeune couple a été reçu plus chaleureusement qu’à Montréal. A peine une dizaine de manifestants hostiles ont été de nombres. Et encore ! Ils ont change d’avis en voyant la simplicité et la sympathie spontanées qui de dégageaient du jeune couple. Du jamais vu.

William et Kate séduisent les Québécois

 

L’opération charme s’est poursuivie plus tard à Levis, une banlieue de la capitale provinciale. Là aussi, la spontanéité de l’accueil a été très remarquable.

Visite princière: Après Québec, le couple princier est reçu à Lévis

 

Les jeunes duc et duchesse ont fait ce que nul n’avait fait avant eux. Ils ont profité de leur bain de foule pour serrer la main et même parler librement avec monsieur tout le monde. J’ai vu un bambin de 6 ou 7 ans qui versait des larmes parce qu’il n’a pas pu serrer la main du jeune couple.  Dans un français à l’accent anglophone, le prince William a félicité les Québécois de leur accueil.

 Après Québec, le couple princier est accueilli à Charlottetown

 

A l’Ile du Prince Edouard, Kate et William ont reçu le même accueil chaleureux que dans la région métropolitaine de Québec.

Île-du-Prince-Édouard: 450 minutes d'extase royale

 

 Le Canada est en cours de grande transformation des mentalités. Il n’y a qu’une poignée de Québécois trop conservateurs et trop égoïstes qui refusent de se plier à cette évidence. A ce propos, j’ai beaucoup apprécié l’accueil que le Premier ministre Jean Charest a réservé aux deux jeunes gens et le discours qu’il a prononce pour faire l’éloge de rapports harmonieux entre les peuples québécois et britannique.

On voit bien qu’il a un sang irlandais, notre Premier ministre !

 

Pendant ce temps. Pauline Marois et les souverainistes, eux, brillaient par leur absence. Au Québec, il y a bien des gens qui devraient apprendre les bonnes manières.

 

En tout cas, la nouvelle génération de Québécois se démarque de plus de l’option souverainiste.

 

Pauline Marois et les siens devront modifier leur stratégie s’ils veulent demeurer dans le décor.

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

Ce n’est pas la beauté d’un liquide

Qui est garant de sa potabilité

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain !

Rose Laurens - AFRICA-

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article