Vendredi 29 janvier 5 29 /01 /Jan 21:36

Cinéma congolais, tout n’a pas été dit.

C’est avec beaucoup de joie que je viens de lire l’article ci-dessous dans l’actualité de ce matin.

Kinshasa , 29/01/2010

Les cinéastes congolais ont présenté leurs oeuvres à la Halle de la Gombe devant les ambassadeurs

Comme je l’ai déjà dit, nous avons beaucoup de potentiel dans notre pays tant au niveau de notre culture qu’à celui de nos artistes. Cependant, je ne cesserai jamais de le répéter, nous accusons un grand retard sur le plan des productions cinématographiques. Quand je lis ce qui se fait, j’ai l’impression qu’on a fait un retour dans les années 50.

Par pure curiosité, j’ai découvert un article qui présente l’histoire du cinéma congolais.

Pambazuka - RD Congo : Un cinéma congolais, des premiers temps à ...

ARTS-RDC :Un cinéma congolais, des premiers temps à nos jours
Cécile Walschaerts

En 1955, une ordonnance du gouvernement général sur l'accès aux spectacles cinématographiques mettra cependant les Congolais sur un même pied d'égalité que les Européens. A l'époque, la production cinématographique coloniale officielle est entre les mains d'un abbé, André Cornil, dont l'ambition première était de réaliser des films courts s'inspirant des contes naïfs et pittoresques congolais. Entre 1954 et 1957, il tourne 11 films de fiction, avec des acteurs congolais, et 22 documentaires éducatifs ou didactiques.

J’ai connu les films produits par l’abbé Cornill. Je vous en ai d’ailleurs parlé dans mes souvenirs d’enfance. J’ai aussi vu au cinéma un film court métrage de fiction où le général Bumba Moasso était un des acteurs. C’était, à mon avis, le premier film de fiction congolais.

Plus tard, Kwamy Nzinga a réalisé en Belgique, à l’issue de sa formation, un film de fiction intitulé « Moseka » En parcourant Congonline, je constate qu’il existe un liste de cinéastes et des films qu’ils ont réalisés. J’étais à Télé-Zaïre lorsque « Le hasard n’existe pas » de feu Madenda, et « Anuarite » de Bokakala ont été réalisés.

CONGOLINE –CULTURE-CINÉMA

« Le cinéma congolais a signé sa première réalisation dans les années 50 avec Mongita, ancien acteur. Aucune production n'a émergé avant 1972, date à laquelle kwamy obtint le premier prix de l'authenticité africaine au FESPACO (Festival Panafricain Cinématographique de Ouagadougou). Puis Madenda Kiese et Luzolo Mpwati ont signé le premier long métrage congolais ("Le hasard n'existe pas" en 1976 et en 1981, ils ont réalisé ensemble "Soeur Anuarite, une vie pour Dieu") »

Je me dis cependant que les personnes qui écrivent l’histoire ne notre cinéma sont mal renseignées. Tout cinéphile congolais connaît le film « La vie est belle » dans lequel Papa Wemba a joué un des rôles principaux. De ce fait, lui et tous ceux qui ont presté avec lui sont des cinéastes.

Benoît Lamy - Wikipédia

Ensuite, Benoît Lamy signe Jambon d'Ardenne avec Annie Girardot, La vie est belle, comédie africaine cosignée en 1987 avec le scénariste congolais Mweze ...

Et que dire de l’auteur de ce film, Dieudonné Gangura Mwenze, lequel, à mon avis, est le plus prolifique en tant que réalisateur congolais présentement ? Je me rappelle un autre film BlacK Mic-Mac.

Black Mic-Mac - Wikipédia

Dans ce film, Pépé Kallé a joué un rôle secondaire aux côtés d’Isaac de Bankolé. À ce titre, Pépé Kallé ainsi que tous les Congolais qui ont joué ou figuré dans le film doivent aussi être considérés comme des cinéastes.

À mon avis, de nous tous, cinéastes, Dieudonné Gangura Mwenze est celui qui a le plus fait ses preuves.

France-Diplomatie - Les Habits neuf du gouverneur

Illust: ngangura mwenze, 8.8 ko, 80x110. Mweze Dieudonné Ngangura est né le 7 octobre 1950 à ... La Vie est belle », LM (1987) - « Pièces d'identités », LM (1998) ... Les habits neuf du gouverneur. de Mwézé N'Gangura. Univers Netvibes ...

Venons-en à présent à moi-même. Je n’aime pas tellement parler de moi. Et pour cause ! Je me suis déjà fait qualifier d’ « indécent » Mais je n’ai pas le choix puisque personne ne veut le faire. Ma feuille de route n’a rien à envier à celles des autres, en dehors de Dieudonné Gangura Mwenze,

Je viens de me rappeler avoir réalisé en 1973-1974  un film documentaire d’une durée de 45 minutes sur 16mm sur la Régie des Voies Fluviales. Comme personne n’en a jamais parlé, j’ai fini par l’oublier. Il ne figure donc pas sur mes CV. Moi-même je ne figure pas sur la liste des cinéastes du pays ! Incroyable !  Pourquoi la RTNC n’en a-t-elle pas parlé alors que c’est un film qui fut co-produit par elle puisque l’équipe technique que je dirigeai était constituée officiellement d’employés de Télé-Zaïre ? Comment se fait-il que les quotidiens kinois n’en ont pas été tenus au courant ? Qui me condamnera si je me plains d’avoir été victime d’une malhonnêteté intellectuelle ? Beaucoup de gens et institutions que cite dans mes propos sont encore vivants ou en fonctions. Pourquoi des journalistes n’iraient pas chercher la vérité ? Quand je lis la liste des cinéastes congolais sur Congoline, je ne suis même pas mentionné ! Qu’a-t-on fait de ce documentaire-là et des courts métrages de fiction tels que « Une journée au paradis », « Allo-Louise » et « Luvumbu ndoki » pour ne citer que ceux-là ? Et qu’a-t-on fait de « Nzale » et « Mabele » qui ont été réalisés sur 16mm en noir et blanc ? Savez-vous que des films de 5 minutes sont projetés dans certains festivals?

Liste de festivals de cinéma du court métrage.

Si la RTNC a perdu des traces de mon documentaire sur la Régie des Voies fluviales, elle pourrait au moins s’adresser à cette dernière ? Après tout, en sa qualité de co-productrice, elle a le droit d’en détenir une copie ?

En ce qui a trait à Une journée au paradis, Allô, Louise ! et Luvumbu ndoki, produits par l’I.N.A, France, ils ont été réalisés par un Congolais qui était en formation dans le cadre de la coopération entre la France et la RTNC (Télé-Zaïre à l’époque), comme ce fut le cas de « Moseka » de Kwamy, réalisé en Belgique. Là, aussi, notre pays devrait en posséder des copies ? Allô, Louise a été diffusé maintes fois dans l’émission Le Carrousel kinois d.Éleuthère Lutu Mabangu en l’année 84 ? Tous les téléspectateurs ne l’ont-ils pas vu plusieurs fois sur les écrans de Télé-Zaïre ?

En ce qui a trait à Nzale et Mabele, Tabu Ley et Lutumba sont encore en vie ?

J’espère que ces films n’ont pas été brûlés ou détruits, comme ce fut le cas avec les actualités de Congo-Vox (RENACT)

Venons-en à présent à ma situation présente. En tant que mes lecteurs, vous savez  que je figure parmi les auteurs scénaristes connus mondialement. Comme je l’ai déjà dit, au cinéma il y a plusieurs métiers. Auteur scénariste en est un et sans lui, il n’y aurait pas de films. Ce n’est pas pour rien que, en tant que concepteur, un auteur touche 5 pour cent des recettes d’un film. Les doits d’auteur existent au cinéma comme il y en a chez les musiciens.

Si vous lisez les articles publiés sur Internet, vous vous rendrez compte que mon nom est associé à d’autres auteurs : des Américains, des Anglais, des Allemands, des Australiens, des Écossais, des Belges et autres. Dans certains de ces articles, ces auteurs sont qualifiés de « célébrités », ce n’est pas moi qui l’invente ?

Geometry.Net - Celebrities: Hollister Lindsay

 - [ Traduire cette page ]

Nanking 4 Months, 3 Weeks and 2 Da... Juno Starting Out in the Evenin. .... Cobbold, Diana - THE STONE EATERS Mansevani, Celestin - HORS-LA-LOI AUX ABOIS ...
www5.geometry.net/detail/celebrities/hollister_lindsay_page_no_2.html

Des revues spécialisées s’adressant aux auteurs et producteurs de cinéma diffusent les noms et résumés de scénarios qui se sont distingués aux concours de WriteMovies de Los Angeles, devenue l’une des portes d’entrée d’Hollywood. Cela fait un an que « Dies Irae », un de mes scénarios y figure.

contests/contest #18 results.htm

Iraie - Personen / Infos zu Name Iraie - Personen-Suchmaschine ...

[ Traduire cette page ]

'O EB ch ois iraie nt tous l 'angl. ais. com m e l. angue pre s crite , l 'angl. ais . ... Celestin, Mansevani - Dies Iraie. Corcoran, John - Vaccine 103. ...

Voici, par ailleurs, l’extrait d’un article promotionnel du bulletin « Nouvelles pour auteur », un mensuel publié par WriteMovies de Los Angeles à l’intention des cinéastes, auteurs et particulièment de centaines de maisons de production du monde entier.

Depuis 1999, beaucoup des gagnants de notre concours et ceux qui ont utilisé notre service de consultation ont été acquis par des maisons de production, ou en cas de romans, ont été édités.

Nous avons lu plus de 8000 projets au cours des deux dernières années afin de présenter les meilleurs aux maisons de production et d'édition.

DIES IRAE : un projet de film inédit pour le grand écran.

Dies Irae est un projet de drame fantastique qui a remporté le 3ème Prix du WriteMovies contest 18. Son auteur, Célestin S. Mansévani,  un Canadien habitué de nos concours, domicilié à Montréal,  s'est classé quatre fois finaliste et une fois gagnant «mention honorable»
Lili Youtri, est une justicière au service d'une organisation secrète dénommée De Profundis qui traque les criminels de guerre. Dans Dies Irae, elle se rend outre-tombe, accompagnée de Che Guevara, à la recherche d'Hitler, Truman et autres, faisant circuler une pétition auprès de Gandhi, Martin Luther King Jr et autres Prix Nobel ainsi qu'auprès d'Elvis Presley, Marilyn Monroe, Tupac et autres stars. Il lui faut 666 signatures selon l'Apocalypse. Mais sa mission constitue  un vrai casse-tête.

contests/contest #18 results.htm

3rd Place: Mansevani, Celestin - Dies Iraie ... Celestin, Mansevani - Dies Iraie. Corcoran,

Ce projet-là est en train de se développer. Des producteurs, dont je ne vous citerai pas les noms – je n’ai pas l’autorisation de le faire -, sont en train d’y travailler. Il faut du temps pour qu’on en arrive à l’étape du tournage d’un film professionnel à gros budget. Demandez donc à James Cameron combien de temps il a mis à riens qu’écrire le scénario d’Avatar ! Vous verrez bientôt Dies Irae sur les écrans. Mais ce qui importe, c’est de savoir que, en matière de scénarios, je n’ai pas chômé et mes projets ont de l’avenir. Il y en a même qui, bien que terminés, sont encore dans mes tiroirs, Il faut y aller avec un à la fois.  En attendant, je cherche juste à gagner la notoriété qui me permettra de produire mes films en partenariat avec les grosses maisons de production hollywoodiennes et mondiales. Je vous jure que le Congo et les Congolais y seront à l’honneu. Ils le sont déjà dans « Homo Sapiens », « Fakwa », « Mamie B » ainsi que dans le scénario que j’écris présentement qui s’intitule « Si papa savait ! » Je vous jure qu’on ne reviendra pas dans le cinéma des années 50 ! Il faut juste du temps.

Actualités sur famille finaliste, Billet d'humeur, le 14/11/2008 ...

Publié par Célestin S. Mansévani sur le blog vieuxvan, il y a 5 mois ... Writing Competition #11 - [ Traduire cette page ] Mansevani , Celestin : QUE SERA. ..

WriteMovies.com International Writing Competition #10

Mansevani, Celestin: L'ORDRE REGNE A. MONTREAL. Martelet, Yvan: LES PENDOIRS DE PICARDIE. Martelet, Yvan: LES PENDOIRS DE PICARDIE ...

C’est dommage que je sois tout le temps en train de parler de moi-même. J’aurais aimé qu’un autre journaliste ou chroniqueur le fasse. Mais, hélas !

Les hommes s’en vont. Les institutions et les œuvres demeurent. Si la RTNC n’est pas en mesure de retrouver ses productions et co-productions dans ses archives, il y a de quoi se demander si nous avons affaire à des incompétents, à des hommes de mauvaise foi ou simplement à des jaloux ? N’y aurait-il pas d’autres artistes que moi qui seraient victimes de ce genre d’ « oubli » ? Nous avons un grand pays avec des artistes de toutes sortes : écrivains, musiciens, peintres, dramaturges, cinéastes, architectes et j’en passe. Certains sont morts sans laisser de traces. Je pense par exemple à Simon Kimpianga (preneur de son), Matundu (caméraman), Ileka (caméraman), Lutonadio (preneur de son), Mayeye ( réalisateur), Tony (preneur de son), Bompindji (réalisateur) par exemple, tous des techniciens derrière la caméra.

Savez-vous que, au cinéma et à la télévision, il n’y a pas que les acteurs, présentateurs, techniciens et autres qui font partie de la production ? Il y a des producteurs, secrétaires, comptables, maquilleurs, décorateurs, régisseurs, agents de casting, assistants de production et de réalisation, éclairagistes, chauffeurs et j’en passe qui font partie de la production ? Donnez-vous la peine de voir tous les noms qui apparaissent sur le générique de fermeture d’un film professionnel. Vous me donnerez raison.

Mieux vaut tard que jamais, dit-on. J’espère qu’on va y remédier.

Par Vieuxvan - Communauté : cinémusique
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés