L'arme fatale "made in" Congo.

Publié le par Vieuxvan

L’arme fatale « made in » Congo.

Cela me fait toujours de la peine d’apprendre que l’un de nos célèbres artistes éprouve des problèmes de santé. Après Freddy  Mayaula Mayoni, voici que le Prince Youlou Mabiala se retrouve dans une situation déplorable.

Youlou Mabiala : SOS pour
un monument en péril

Youlou Mabiala était celui qui avait hérité du Tout-Puissant O.K. Jazz après que Simaro Lutumba et ses collègues eurent quitté le groupe pour fonder leur propre ensemble « Les Bana O.K. » qui, à mon avis, se tire bien d’affaire bien que privé des privilèges dont il bénéficiait à l’époque du Grand Maître Yorgho et de ses entrées dans le sillage du Guide et Timonier Mobutu Sese Seko, l’homme qui, à douze ans,  a tué un léopard d’un seul coup de poing à la manière de David devant le colosse Goliath (sic)

J’ai toujours aimé entendre la voix de ténor de Youlou dans l’orchestre O.K. Jazz. En 1973, j’ai réalisé mon premier clip, un play-back en film 16mm, avec la chanson « Fifi nazali innocent » de Simaro Lutumba. La voix aiguë de Youlou y prédominait. Il a été un moment un pigeon voyageur, faisant la navettes entre Kinshasa et Brazzaville (Kamikaze, Les 3 frères, Mamaki) Néanmoins, j’ai beaucoup apprécié son association avec Josky Kiambukuta, Freddy Mayaula et Diatho Lukoki qui a fait bouger les deux rives du fleuve avec les chansons « Massivi » « Pongi nazua te »,  « Bombanda compliqué » et  « Chéri a changé kazaka » et autres. Au fait, personne n’a plus jamais fait allusion à Freddy Mayaula. Comment se porte-t-il ? 

Sos : Foudroyé par une paralysie, Mayaula Mayoni attend - Congo ..

Pour ce qui est de l’héritage de Franco, qu’est-ce qu’il en reste ? Youlou a quand même composé des tubes célèbres comme « Tonton Charles » et « Oleli, oleli ». Qu’est-ce qui s’est passé pour qu’il soit descendu si bas si l’on se fie à l’article ci-dessous qui nous le présente comme quelqu’un qui aurait plutôt été abandonné à son triste sort ?

Youlou Mabiala plaqué par sa compagne et abandonné dans une église ...

L’allusion faite à la Bible qui ne quitte plus son chevet me rappelle un article que j’ai lu sur « Le Messager » où il est question de l’ancien ministre Tony Mandungu Bula Nyati qui, lui aussi, « réfugié » à Lomé, avait confié son sort à l’Éternel dans les derniers moments de sa vie. Est-ce à croire que tout espoir est perdu à jamais pour le Prince Youlou ?

Congo, Brazzaville : Que devient Youlou Mabiala ?

C’est quand même curieux de voir que sa santé s’est déterioriée au lieu de s’améliorer. Pourtant, dans l’article ci-dessous, tout semble indiquer qu’il se rétablissait et qu’il envisageait même de regagner son pays pour y fêter son 59ème anniversaire de naissance ?

La Conscience - Youlou Mabiala : 59 ans d'âge, 43 années de ...

Il semble avoir été victime d’une rechute puisque, un moment donné, selon l’article ci-dessous, extrait du Figaro, une lettre a été adressée au président Sassou Ngesso sollicitant son aide?

Dossier à suivre… Que devient Youlou Mabiala Gilbert ?

La suite donnée par le président congolais à cette requête n’a jamais été pas connue. Pourtant, cela fait cinq ans qu’elle a été envoyée. Le prince serait-il entré en disgrâce de son président ? Faut-il ajouter foi à la raison évoquée ci-dessous ? 

[AFRIQUECHOS.CH] : Quel avenir pour le Prince Youlou Mabiala ?

Si l’on en juge par les réactions suscitées après le décès du président Bongo, le président congolais n’aurait pas la conscience tranquille. Les critiques, en tout cas, n’y sont pas allés de main morte au sujet de cette affaire qui a provoqué des tensions entre Brazzaville et Libreville.

Cameroon-Info.Net:: Reactions | Le Gabon confirme la mort d'Omar Bongo

Les élucubrations magico-sexuelles de Denis auraient-elles un rapport quelconque avec le sort actuel de Youlou Mabiala ? Peu importe ! Selon l’article ci-dessous, en tout cas, beaucoup de Congolais et Africains portent encore le grand chanteur-compositeur dans leur cœur.

YOULOU MABIALA Nous avions toujours une pensée pour toi

On parle de plus en plus d’empoisonnement à Kinshasa. D’ailleurs, dans l’un de mes articles, j’ai posé la question relativement aux rumeurs qui circulaient sur les raisons des décès des musiciens Dindo Yogo et Madilu System.

Debout Congolais / Journal du Peuple: l'usage des poisons est ..

Hervé avait vu juste ! Par Célestin Mansévani - Le blog de Messager

Dans un autre de mes derniers articles, intitulé « Un tueur si proche », j’ai effleuré la question des empoisonnements qui sont devenues monnaie courante dans nos pays. Les mêmes allégations refont surface à propos de Youlou Mabiala.

La Conscience - Youlou Mabiala était-il empoissonné ?

Kinshasa et Brazzaville sont-elles devenues des villes où l’empoisonnement est devenu l’arme fatale pour se débarrasser des personnes jugées gênantes ? Cela explique peut-être cette hécatombe parmi les artistes et les techniciens dont les musiciens et employés de la R.T.N.C ? Comment faire la lumière sur ce phénomène et qui nous en délivrera, quand et comment ?

Youlou Mabiala sera-t-il secouru ? Les dés ne sont-ils pas déjà jetés pour lui ? Si tel est le cas, quel gâchis ! Il ne méritait vraiment pas ça ! J’espère que les artistes musiciens et mélomanes vont se mobiliser pour lui venir en aide. Il a fait beaucoup pour la musique de nos deux rives et aussi pour l’Afrique tout entière !

Entre-temps, il faut résoudre l’énigme de cette « arme fatale »

Nous en reparlerons !

Commenter cet article