L'île aux stars: l'après Oscars 2010

Publié le par Vieuxvan

L’île aux stars – l’après Oscars 2010 

ORFEU NEGRO - extrait du film - Vidéo - DailyMotion

Les Oscars 2010 sont désormais chose du passé. Que faut-il en retenir ?

Une femme est devenue la première dame à remporter l’Oscar du meilleur réalisateur, damant le pion à James Cameron (son ex. mari) et Quentin Tarantino, deux des meilleurs réalisateurs du moment.

Démineurs, un film à petit budget, a surclassé Avatar, un film à gros budget, remportant l’Oscar du meilleur film, de la meilleure réalisation et du meilleur scénario original.

[Oscars 2010] Avatar balayé par The Hurt Locker‎ -

Il n’empêche que, au box office, Avatar vient de battre tous les records ! C’est une preuve de plus que la valeur d’un film ne se mesure pas à ses recettes au box office.

Les films pour enfants sont ceux qui engrangent le plus de recettes et pourtant nombre d’entre eux ne sont même pas nominés !

 James Cameron vient de couler son propre Titanic... Avatar devient le plus grand succès de l'Histoire !

Avatar : Le film de tous les records... a passé la barre mythique des 2 milliards de dollars !

Deux nouveaux venus ont respectivement décroché l’Oscar de la meilleure actrice et celui du meilleur acteur. Sandra Bullock ( "The Blind Side"), venait d’être élue, la veille,  pire actrice de l’année (All About Steve)  Jeff Bridges ("Crazy Heart"), lui, convoitait l’Oscar depuis 30 ans ! Comme quoi, patience et longueur de temps font plus que force ni que rage !

Oscars 2010: Bullock et Bridges triomphent‎ -

Un prophète, un film sur lequel les Français misaient, n’a pas répondu aux attentes. Un trouble-fête argentin est venu brouiller les cartes. Qui plus est, le film en question « El Secreto de Sus Ojos » (Le Secret de ses yeux), est  en langue espagnole !

Oscars 2010: Un Prophète bredouille

C’est plutôt un court métrage de dessin animé français Logorama qui a causé une surprise. Au moins, les Français ne se seront pas déplacés pour rien !

Oscars 2010 : les Frenchys récompensés pour Logorama !

Deux Québécois ont frappé un mur. Monique Prudhomme, la costumière de "L'Imaginarium du Docteur Parnassus" et Patrice Vernette, le directeur artistique du film "Victoria: les jeunes années d'une reine" n’ont pas récolté des Oscars. Ils ont néanmoins une consolation, celle d’avoir été nominés.

Les deux Québécois repartent bredouille à la cérémonie des Oscars .

Le mot de la fin. Je l’ai toujours dit : un bon film se bâtit à partir de son scénario. The Hurt Locker (Démineurs) a été le grand gagnant de cette soirée parce que son scénario était original. Personnellement, je n’ai pas le béguin pour les films de guerre. Néanmoins, n’ayant pas encore visionné celui-ci, je ne peux pas émettre un jugement qui s’avérerait fondé sur un préjugé. Tout dépend de la façon dont le thème a été développé.

À partir de demain, je vous présenterai une série d’articles sur le thème « Le pouvoir au féminin », ceci à l’occasion de la Journée internationale de la femme » qui a été fêtée hier 8 mars 2010 à travers le monde.

Bonne journée et à demain !

Black Orpheus

Commenter cet article