L'ombre de Barack Obama

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Mercredi 16 novembre  2011

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

Les événements du jour

Michael Jackson consommait du Propofol depuis 10 ans

Julian Assange tente un ultime recours pour éviter l'extradition

 

L’article du jour

 

 

L’ombre de Barack Obama

 

Dans mes derniers articles, j’ai souligné que nous vivons actuellement une ère nouvelle, celle de la solidarité universelle.

 

Lors de la campagne présidentielle américaine de 2008, confrontés lors d’un débat télévisé suivi en direct par toute la planète, les deux candidats en lice avaient présenté des visions diamétralement opposées. John Mc Caïn avait soutenu que, des deux, lui seul, de par son background de vétéran de la guerre du Vietnam,  pouvait mieux défendre la grandeur des Etats Unis, pays victime des groupes islamistes extrémistes qui avaient notamment osé s’attaquer à  sa grandeur en détruisant, le 11 septembre, les deux gratte-ciel de New York qui symbolisaient la suprématie américaine. Encore inexpérimenté en politique, le candidat Barack Obama, lui, avait répondu qu’il plaidait pour la sagesse et qu’il privilégiait le dialogue, ce qui n’excluait pas de recourir exceptionnellement à des sanctions en cas de force majeure, mais cela devait se faire conjointement avec les autres partenaires de l’Amérique.  Cela me rappelle une fable bien connue de Jean de la Fontaine :

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.

 

Les événements de ces deux dernières années sont en train de lui donner raison.

 

En effet, sous sa présidence, le monde a connu et connait encore des changements importants. Nous pouvons citer le départ des soldats américains d’Irak, le conflit ivoirien qui a chassé Laurent Gbagbo du pouvoir ; le Printemps arabe qui a montré la porte de sortie à Bouteflika, Ben Ali, Hosni Moubarak ; la chute du colonel Mouammar Kadhafi ;  la décapitation d’Oussama ben Laden ; et présentement les situations explosives en Syrie et au Yémen

Syrie: 90 morts lundi, selon des militants

Yémen: le président Saleh devrait partir d'ici trois mois

 

Dans tous ces conflits, les partenaires des USA, notamment l’ONU, l’OTAN, l’UE, l’UA et autres ont mis conjointement leurs mains à la pâte d’une manière ou d’une autre.

 

La solidarité internationale ne s’est pas seulement manifestée dans les conflits internes mais également en d’autres domaines vitaux. En ces temps de crise mondiale, les autorités du G8 et du G20 n’ont cessé de se rencontrer pour résoudre des problèmes environnementaux ou monétaires comme c’est actuellement le cas avec la Grèce et l’Italie.

 

En RDC, la communauté internationale a changé le fusil d’épaule. Dans ce pays en période d’élections législatives houleuses, qualifié de revolver par Franz Fanon et de scandale géologique par les experts en la matière, même si le peuple y meurt de faim, les mêmes partenaires internationaux jouent la carte de la prévention. Les derniers développements nous le prouvent.
La communauté internationale hausse le ton !

RD Congo - La CENI imperturbable 

 

Le constat que nous pouvons faire, c’est que la promesse électorale d’Obama à ceux des Américains, qui l’avaient pris pour un mou, est en train de se réaliser. Les Etats Unis ne se présentent désormais plus comme le Superman mais comme un partenaire déterminé à faire équipe avec les autres acteurs pour assurer la paix et la sécurité à travers le monde.

 

Peu importe le scrutin des prochaines élections présidentielles américaines de 2012, on retiendra que l’ombre de Barack plane désormais sur le monde où, malgré son sourire avenant, cet homme a prouvé qu’il est un joueur d’équipé, au mieux un capitaine rigoureux et déterminé qui sait tenir sa parole.

.

Si j’avais un conseil a tirer de cet homme, je dirais :

Il faut se méfier de l’eau qui dort.

 

Commenter cet article