La Corée du Nord en deuil

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Vendredi 23 décembre  2011

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

L’article du jour

 

La Corée du nord en deuil

 

La Corée du Nord n’a cessé de donner du fil à retordre au bloc occidental à cause de son régime communiste dirigé de main de fer par Kim Jong - il, lequel vient de trépasser samedi dernier. Son pays n’a d’ailleurs cessé de représenter un danger à cause de son programme nucléaire qui refusait de se soumettre à l’AIEA :

Armement et désarmement nucléaires : Programme nucléaire de la ...

 

Considéré comme un dictateur par le bloc occidental, Kim Jong - il semblait être aimé par son peule. Regardez cette présentatrice versant des larmes pendant qu’elle annonçait la nouvelle au peuple nord-coréen à la télévision d’Etat : 

REGARDEZ. Une présentatrice nord-coréenne annonce en larmes la mort de Kim Jong-il

 

Les pleurs cette journaliste étaient-ils simulés ? Difficile à dire ! Toujours est-il que le pays entier a suivi son exemple : 

Des Nord-Cor ens pleurent Kim Jong-Il

 

En tout cas, le monde retient son souffle ne sachant que nous réserve l’avenir. En attendant, il reste divisé. D’un coté nous avons des messages de ceux qui se disent les amis de la Corée du Nord dont l’Iran et le Venezuela :

Mort de Kim Jong-Il : "sincères condoléances" d'Hugo Chavez ...

Kim Jong-il: condoléances de l'Iran

 

De l’autre, pour ceux qui n’avaient pas la faveur du défunt, on joue plutôt de prudence. Les USA, l’ONU, la France et les autres semblent indécis à part quelques messages timides comme celui de l’ex-président Jimmy Carter et le président syrien Bachar el-Assad :

Kim Jong-Il: Jimmy Carter présente ses condoléances | Asie ...
Le Figaro - Flash Actu : Kim Jong-il: condoléances d'Assad


Les autres préfèrent s
ûrement attendre la suite des événements. Qui sait ce que fera son fils héritier Kim Jong-un ? Sera-t-il plus intransigeant que son prédécesseur ? Pourra-t-il faire face aux nombreux contentieux hérités de son père ?

Mort de Kim Jong-Il: des réactions entre prudence et espoirs

 

Le fils héritier dont il est question, comment a-t-il réagi ? Il a commencé par aller se recueillir devant la dépouille de son paternel. Voici deux reportages a ce sujet :

Corée du Nord : Kim Jong-un se recueille devant la dépouille de Kim Jong-il

Cor e du Nord: Kim Jong-Un rend hommage son p re

 

Mais qui est-il lui-même, cet héritier nommé Kim Jong-un ? Voici un portait de lui dressé à cette occasion :

Qui est le futur leader nord-coréen, Kim Jong-un?

 

Comme nous le savons, la Corée du Nord est communiste alors que son voisin, la Corée du Sud, est capitaliste. Une frontière commune sépare les deux pays ; elle est gardée nuit et jour par des soldats pour empêcher le passage d’un pays à l’autre. C’est un peu comme le mur de Berlin mais avec des soldats armés jusqu’aux dents et des points de passage obligatoires à la place du mur.

De quelle Corée du Nord hérite Kim Jong-un

 

Le peuple nord-coréen est très superstitieux. Il est convaincu que Kim Jong-il incarnait une divinité. Voilà pourquoi on a rapporte ces phénomènes paranormaux à la mort du dictateur :

Corée du Nord : étranges phénomènes après la mort de Kim Jong-il

 

Voici à présent quelques anecdotes entourant le décès de Kim Kong-il en dehors de la Corée du Nord. Chez-nous au Canada, plus précisément à Montréal, une présentatrice des nouvelles à LCN, une filiale de TVA, été rétrogradée parce qu’elle avait confond le il avec le 2 (II) latin. Elle a dit en direct : « Le président Kim Jong- 2 est mort » Il parait qu’elle a fait rire du Canal LCN jusqu’en Europe à la suite de cette bourde :

Mort de Kim Jong "Deux" à LCN: Mélissa François rétrogradée!

 

L’erreur est pourtant humaine ? Bon. Passons ! Elle n’est pas la seule victime. Trente ans plus tôt, sur un autre continent, en Afrique centrale, plus précisément en RDC, ex-Zaïre, à l’époque où je fus chef de la réalisation des programmes à Télé-Zaïre et adjoint de Tshitenge N’Sana, alors directeur des programmes, ce dernier eut des démêlées avec le président Mobutu. Ce dernier rentrait au pays après un séjour d’un mois en Europe. Le jour de son retour au pays, un reportage d’une heure sur la Corée du Nord fut diffusé à la télé. Cela ressembla à un film de propagande. Qui plus est, les chorégraphies des animatrices de Corée du Nord étaient plus colorées et  mieux synchronisées que celles des animatrices du MPR . C’est tout à fait normal puisque ces dernières étaient supposées avoir été calquées sur les modèles des pays communistes (Chine, Corée du Nord, Roumanie, etc.) alors que Mobutu clamait haut qu’il était farouchement opposé à cette doctrine, et ce, pour ne pas déplaire à ses partenaires occidentaux. Le président piqua une crise de jalousie et de sainte colère. Il exigea qu’on renvoyât Tshitenge Nsana dans son village natal. Edouard Mokolo wa Mpombo, ministre de l’Information de l’époque, fit semblant d’exécuter l’ordre présidentiel. En réalité, il demanda tout simplement à Tshitenge de se tenir coi et faire le mort. Ni son nom ni son visage n’apparaissant plus à la télé, Mobutu crut que son ordre avait été exécuté à la lettre. Plus tard, trois mois après, il s’enquit de la situation et demanda qu’on rappelât Tshitenge de son village natal, quelque part à Luebo dans le Kasaï où il était supposé avoir été renvoyé. Tout revint ainsi dans l’ordre. Le comportement de Mokolo wa Mpombo fut très appréciable. Un autre ministre à sa place aurait exécuté l’ordre présidentiel à la lettre ! Je vous ai déjà expliqué ce qui m’est arrivé à moi-même en début de carrière à la RTNC avec cette histoire de « Joseph Désiré Mobutu » dans un bout de reportage filmé alors que nous venions juste de passer en mode « recours à l’authenticité »

 

Revenons au présent, à cette fameuse annonce du décès du dictateur. Qui sait ? Le refus de verser des larmes de la présentatrice nord-coréenne lui aurait peut-être coûté son poste sinon la prison ? Ces deux exemples de Tshitenge Nsana et Melissa François illustrent les risques de notre métier, surtout dans les pays de dictature où certains dirigeants lâches et obséquieux n’hésitent pas à pécher par excès de zèle.

 

Kim Jong-il est bien mort. Qui sait ce qu’il adviendra des rapports entre la Corée du Nord et le reste du monde sous Kim Jong-un ? Seul l’avenir nous le dira !

 

La pensée du jour

S’il y avait autant de dentiers en Afrique qu’en Amérique du Nord, les amants s’embrasseraient moins

 

Congo - Mbilia Bel - Naza

Commenter cet article