La performanceLa performance SACHA DISTEL & DALDA " SCANDALE DANS LA FAMILLE Le Mundial 2010 se poursuit en Afrique du Sud. En voici les dernières mises à jour en ce mardi 15 juin 2010: Côte d

Publié le par Vieuxvan

La performance

 SACHA DISTEL & DALDA " SCANDALE DANS LA FAMILLE

Le Mundial 2010 se poursuit en Afrique du Sud.  En voici les dernières mises à jour en ce mardi 15 juin 2010:

Côte d’Ivoire

0

:

0

Portugal

-

Résumé

Nouvelle-Zélande

1

:

1

Slovaquie

-

Résumé

Matchs à venir:

Brésil

-

Corée du Nord

-

15 juin 14:30

Honduras

-

Chili

-

16 juin 07:30

Espagne

-

Suisse

-

16 juin 10:00

Afrique du Sud

-

Uruguay

-

16 juin 14:30

* Fuseau horaire : Heure de l'Est

Des équipes africaines engagées dans la compétition, celle l’équipe du Ghana a remporté un match jusqu’ici.

Cela s’est passé hier:

      Serbie 0 Ghana 1-Résumé

Ceci m’amène à vous parler de la performance.

J’ai toujours gardé d’heureux souvenirs du Collège Notre-Dame de Mbansa-Mboma. J’y ai vécu des moments tragiques, telle ma fracture à la jambe droite et  cette noyade à laquelle j’ai échappé belle, mais  aussi des moments agréables. Parmi ceux-ci figure la cérémonie de proclamation des résultats de fin d’année. C’était tout un spectacle ! Nous nous mettions tous sur notre trente et un dans la grande salle de l’institution. Le curés et les professeurs étaient majestueusement assis à la tribune tandis que le cœur de chacun de nous cognait dans notre poitrine. Pour ceux qui avaient de bons résultats, c’était le passage à la classe supérieure alors que l’échec signifiait le renvoi de l’école. Nous avions une fanfare. Elle était là pour jouer un morceau bien connu que nous avions surnommé « Bakidi yo concours » Chaque fois que le nom d’un premier de classe était ciré, la fanfare se mettait en branle. Ensuite l’orateur disait toutes les matières où le lauréat avait été premier, par exemple premier en thème latin, premier en version latine, premier en histoire, premier en géométrie, premier en composition française, etc. C’était un moment sublime pour tous les premiers de classe qui se voyaient honorés ainsi à tour de rôle. Je vais vous dire franchement : je n’ai jamais été premier de classe. Cependant, j’étais heureux pour les gagnants, je l’étais aussi pour la cérémonie elle-même.

Cette longue introduction et le rappel des mes souvenirs d’écolier me permettent de vous parler de la performance.  Tout exploit important est félicité. Voyez celui-ci qui a l’air banal. Il n’empêche qu’elle marque à jamais la vie ce celui qui a réalisé cette performance.

Record du monde du 100m vertical, 34.76 le long d'une corde

Un Suédois de 47 ans a établi dimanche un nouveau record du monde du 100m vertical en parcourant la distance en 34 sec 76/100 le long d'une corde contre la façade d'un immeuble, a-t-on appris auprès d'un juge représentant le livre Guinness des .

Après le houmous, le Liban décroche le record du plus grand plat de falafel

J’ai toujours eu de l’admiration pour les gens qui performent.  Michael Schumacher en est un qui m’impressionne. Après avoir été forcé de se retirer de la compétition, le voilà qui revient en force.

Pendant son absence, il n’a pas fait de vague : pas de scandale, pas de déclaration intempestive ! Il s’est préparé dans le silence pour revenir en force.
Toile de la F1Schumacher veut plus

F1: victoire de l'Australien Mark Webber au Grand prix d'Espagne

 Parmi les épreuves qui ont eu lieu tout récemment, je vous en rappelle quelques-unes :

Tour d'Italie : Farrar vainqueur de la 2e étape, Evans en rose

Quatre jours de Dunkerque: victoire du Suisse Martin Elminger

Il n’y a pas que les personnes physiques qui sont récompensées. Dans certains cas, il s’agit de personnes morales. C’est le cas des banques, des constructeurs automobiles, des organismes de charité et autres. C’est le cas des Grands Prix des quotidiens Nationaux de France.

Grands Prix des Quotidiens Nationaux: L'Actu et l'IHT récompensés

En Amérique du Nord, nous vivons présentement la fièvre des Séries éliminatoires de hockey pour la conquête de la Coupe Stanley. Au Canada et particulièrement à Montréal, la folie a gagné les fanatiques du Canadien qui suivent cet événement, rivés devant leurs écrans ou suspendus aux postes de radio de leur usine ou de leur auto, le cœur battant la chamade. Lorsqu’un joueur marque un but, il est félicité par ses coéquipiers et ovationné par l’assistance. Et il est fier de lui.

Nous avons vu comment les artistes qui remportent des Oscars, des Grammys, des Césars et autres distinctions sont heureux et fiers. C’est souvent la porte d’entrée aux grands honneurs car leurs cachets augmentent considérablement.

Actuellement  se disputera en Afrique du Sud la Coupe du Monde de football. Les yeux de tous les sportifs vont se tourner vers ce grand événement. Les pays, qui y sont représentés, n’ont pas lésiné sur les moyens pour que leur équipe ait une chance de remporter les honneurs.

Les journalistes et chroniqueurs sportifs sont les grands champions des comparaisons. Ils ont la maladie des statistiques. Et c’est de bonne guerre.

Le monde que nous vivons est un monde où ceux qui performent sont les plus considérés. Il n’y a pas de mal à ça ! Selon la Bible, dans Genèse 1 et 2,  notre Créateur, ne disait-il  pas à chaque étape finie de sa création : « Dieu vit que c’était bon » ? Et n’est-ce pas lui qui à dit à l’homme : « Multipliez ! Assujettissez ! » ? (Genèse 1 : 28)

Plus tard, n’est-ce encore Dieu qui a dit aux enfants d’Israël  de choisir entre le bien et le mal ? (Deutéronome 30 : 15-20) Par là, la Parole nous enseigne qu’il y a de bonnes choses mais aussi de mauvaises. D’ailleurs, la loi de Moïse ( Deutéronome et Lévitique) est pleine d’enseignements à ce sujet.

Plus tard, Jésus-Christ en personne en a remis.

Matthieu 5:48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est .

Dans la vie, il existe cdes personnes qui ont du talent ; il y en a d’autres qui ont des dons. Ce n’est pas la même chose. Le talent peut s’acquérir à force de bosser, mais le don, lui, est inné. Peut importe lequel des deux vous possédez, efforcez-vous de rechercher la perfection car les gens aiment critiquer. Certains le font honnêtement, d’autres par jalousie. Parmi ces derniers, il va s’en trouver même qui vous trouveront arrogant. Essayez de vous imaginer Muhammad Ali, le roi Pelé, Roger Federer, Serena Williams, Tiger Woods, Michael Schumacher, Usain Bolt, Lézou Dogba, Kate Winslet, James Cameron, Sidney Crosby, Halle Berry, et autres. Tous ces gagnants ne pouvaient s’empêcher de manifester leur joie par un signe quelconque : un bras levé, un signe de croix, deux genoux à terre et même une culbute. C’est humain d’être fier de soi, de ses performances !

Cependant, il faut travailler très fort et persévérer quand on veut devenir un champion. J’ai tellement observé de gens que je peux vous dire qui a l’étoffe d’un futur héros et qui ne l’a pas. Celui qui a un but dans la vie et veut l’atteindre, est capable de s’imposer des restrictions et des sacrifices. Celui, au contraire, qui est condamné à vivre au jour le jour jusqu’à la fin de sa vie, aime se laisser aller, affectionner les choses faciles, futiles et passagères. En bout de ligne, lorsqu’il se rend compte que sa vie est un échec, il se met à envier les autres, à les calomnier et même, dans certains cas, à leur vouloir du mal.

Je vous ai déjà parlé des sacrifices que font les jeunes Chinois lorsqu’ils débarquent ici. Ils sont logés comme des rats ; ils n’ont pas beaucoup de distractions. Et pourtant, au bout d’un an, les voilà devenus riches ! Les voilà qui retournent investir dans leur pays. C’est arrivé à quelques jeunes Chinois qui faisaient affaire avec mon épouse. Ils nous prévenaient chaque fois en disant : « moi, dans six mois, je rentre chez-nous et je serai boss ». Effectivement leurs promesses se sont réalisées. Leur secret ? Ils avaient un but, ils se sont sacrifiés, ils ont économisé. Bien de nos jeunes compatriotes ne s’intéressent qu’à la sape, à la bière et à la drague. Certains même se trouvent précocement une gonzesse qui semble leur procurer le paradis sur terre. Ils en arrivent à se laisser aller, à faire des enfants et à se sentir heureux comme des rois. Mais lorsque l’un ou l’autre des conjoints perd son emploi et qu’ils se sentent coincés parce que l’un et l’autre ne sont pas suffisamment instruits pour décrocher un emploi bien rémunéré, c’est la panique. Ils en arrivent parfois à se séparer et notre jeune compatriote se retrouve dans de beaux draps. À qui la faute ?

Dans la vie, il faut savoir se prendre en main. Les surdoués ne courent pas les rues. Seulement, ceux qui ne le sont pas peuvent se contenter d’acquérir le talent. Il y a l’école conventionnelle mais il y a aussi l’école parallèle. Jacques Demers, un ancien entraîneur québécois a avoué qu’il ne savait pas lire ni écrire, les gens n’en revenaient pas. Et pourtant, il a co-animé longtemps (il vient de prendre sa retraite) des émissions de grande audience à la radio et à la télé. Qui plus est, il a été nommé sénateur ! Et il ne l’a volé, je vous le jure !

Mon conseil s’adresse à nos jeunes d’aujourd’hui. S’il vous plaît, ne vous contentez pas des demi-mesures. Chercher à se surpasser ne signifie pas être arrogant :

Matthieu 5:48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est

Sachez que, quoi que vous fassiez, il y aura toujours quelqu’un pour vous critiquer parce que, en fait, la perfection n’existe pas.

Marc 10:18 Jésus lui dit: Pourquoi m'appelles-tu bon? Il n'y a de

Voilà une raison de plus pour que vous donniez le maximum de vous-même. Travaillez, sacrifiez-vous, persévérez dans ce que vous faites ! L’avenir appartient à tous. Mais il faut savoir comment s’y prendre.

Dans toute entreprise, recherchez la perfection !

À demain !

Sacha Distel - Monsieur Cannibal

Commenter cet article