Montréal des arts et artistes.

Publié le par Vieuxvan

Montréal des arts et artistes

J’ai réussi à convaincre mon quatrième fils, Jubilé Mansevani, qui œuvre au Musée des Beaux-Arts de Montréal, de se joindre à mon blog. Il pourra une ou deux fois par semaine nous parler de ses découvertes artistiques, de ses rencontres avec des artistes de divers domaines ainsi qu’avec des personnalités qui s’intéressent à l’art.

Voici son premier article.

Montréal et arts et artistes

                       par Jubilé Mansevani

Bonjour ! Je me présente. Je m’appelle Jubilé Mansevani. Je suis le 4ème fils de Papa Célestin Sesevi Mansevani, alias Second. J’ai étudié à l’Institut des Arts de Kinshasa ainsi qu’en Art et Littérature au Cégep André Laurendeau de Montréal. Peintre, comédien et musicien, je travaille au Musée des beaux-arts de Montréal. Nous aurons l’occasion d’entrer plus en détail au fil des jours. Dans ma sous-rubrique, je compte vous faire découvrir les ateliers et boutiques d’arts plastiques ainsi que les artistes de divers domaines tels que les musiciens, cinéastes, écrivains et autres vivant à Montréal et ceux qui y sont de passage.

 

La culture occupe une place importante dans le quotidien des Montréalais. Les comédiens, musiciens, écrivains, peintres et autres rivalisent en talents. Il y a deux jours, au Musée des Beaux-Arts de Montréal, j’ai rencontré un de nos aînés congolais, un  septuagénaire. Il s’appelle Albert Bondo. Depuis une trentaine d’années, il vit au Canada et particulièrement au Québec. Bien qu’il ne soit pas un artiste, c’est néanmoins un monsieur important dans la mesure où il se spécialise dans la promotion des masques africains. Lorsqu’il a su qui j’étais, il m’a invité à l’accompagner dans la section réservée aux masques d’Afrique. Il y en a de plusieurs pays : le Bénin, le Sénégal, la République Démocratique du Congo, la Côte d’Ivoire et tant d’autres. J’ai beaucoup apprécié notre visite car le M. Albert Bondo m’a démontré ses grandes connaissances en objets culturels africains et il en sait beaucoup sur l’impact des masques et statuettes d’Afrique sur les Québécois en général et sur les Montréalais en particulier. Nous aurons l’occasion de revenir sur ce témoin important de la culture d’ici et d’Afrique. C’est un rendez-vous reporté à plus tard.

Commenter cet article