Où va la Libye ?

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Dimanche 17 avril 2011  

 

      Congo - Mbilia Bel - Naza

*****************************

L’événement du jour

Alors que la crise libyenne se poursuit et que les Ivoiriens attendent ce qui adviendra de l’après-Gbagbo, l’Afghanistan a été le théâtre d’un nouvel attentat.

Attentat-suicide contre une base militaire afghane

L’article du jour

 

 

Où va la Lybie ?

 

La Libye ne sera plus jamais le même pays que nous avons connu au temps de la grande apogée du « lion du désert » La guerre du régime contre les rebelles n’a pas encore connu de véritable issue. Apres avoir fait sa grosse tête, le président Mouammar Kadhafi a finalement accepté un cessez-le feu. Malheureusement, d’aucuns ne croient pas en sa bonne foi.

 

Libye : un cessez-le-feu doit être crédible

 

Devant la tragique tournure que prenait la crise libyenne, le président Kadhafi ayant décidé de massacrer les rebelles qui demandaient son départ du pouvoir, la communauté internationale n’a eu d’autre choix que d’intervenir. Or, les rebelles, eux, exigent mordicus que le président sanguinaire quitte le pouvoir. Le patron de l’OTAN va même plus loin dans ses déclarations. Pour lui, Kadhafi doit se plier aux revendications des rebelles.

Libye: l'option militaire seule ne suffit pas, selon le patron de l'OTAN  Libye: Misrata bombardée par les forces pro-Kadhafi

 

Dernièrement, les présidents africains ont été montrés du doigt suite a leur indifférence face a la crise libyenne. Il parait que la raison en est bien simple. Kadhafi, qui a toujours rêve d’exercer son leadership parmi ses homologues, en a acheté tant à coups de pétrodollars. Il n’est jamais trop tard, dit-on. Finalement, une délégation de présidents africains s’est quand même rendue sur place pour essayer de dénouer l’impasse.

Libye - Libye: Kadhafi accepte la feuille de route, incertitude sur son avenir

 

Hélas ! Les rebelles ne semblent pas disposés à déposer les armes. Ils continuent de réclament la tête de Kadhafi et demandent au contraire qu’on leur fournisse des armes.

Libye - Libye: les rebelles attendent reconnaissance internationale et armes

 

Si les présidents africains ont mis du temps à s’impliquer dans cette crise libyenne, les Occidentaux, eux, sont la depuis le début. L’éveil du monde arabe et ses conséquences ont débuté en Tunisie et ont embrase les autres pays dont l’Egypte avant d’atteindre la Libye et de se propager dans d’autres pays comme le Yémen. Cependant, contrairement à d’autres pays ou le soulèvement populaire a eu gain de cause, ce ne fut pas le cas avec la Libye ou la crise s’est envenimée et atteint un point de non retour.

Libye : Les occidentaux divisés sur la question des rebelles

 

Devant toutes les péripéties de cette crise , un groupe de contact a été mis sur pied a Londres pour trouver une solution à cette crise et stopper le bain de sang. Ce groupe   est lui aussi d’avis que la solution du conflit passe par le départ de Kadhafi.

Libye : le groupe de contact demande le départ de Kadhafi

 

Que nous réserve l’avenir ? Difficile à dire. En tout cas, l’homme n’est pas disposé à déposer le pouvoir. Faut-il l’en déloger de force comme dans le cas de Laurent Gbagbo ? Qui lui succéderait ? Voici ce qu’en pense un politologue américain :

Qui peut diriger la Libye ?

 

La réunion qui s’est tenue à la Maison Blanche n’a pas révélé son contenu.

Réunion sur la Libye à la Maison Blanche

 

En attendant, l’impasse subsiste.

 

```````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

Ce ne sont pas ceux qui meurent qui reçoivent des condoléances

Ce sont plutôt ceux qu’ils laissent derrière eux

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain!

Rose Laurens - AFRICA-

 

 

 

 

Commenter cet article