RD Cogo - Elections - Les législatives

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Mercredi 14 décembre 2011

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

L’événement du jour

Les observateurs de l'UE critiquent le décompte des voix en RDC

 

L’article du jour

 

RD Congo – Elections- Les législatives

 

Je vous l’ai dit et je le répète. Si nous connaissons la crise politique actuelle, c’est parce que nos élus du Parlement n’ont pas su prendre leurs responsabilités.

 

Nous avons une loi, appelée Constitution, qui régit tous les systèmes de notre pays, qu’il s’agisse de politique, de la justice, de l’économie, de la santé, de l’enseignement et autres domaines. Le gouvernement n’est qu’un exécutant. Ceci pour vous dire que la CENI a été instituée légalement par les élus. de même que la composition de la Cour suprême de justice.

 

Les déclarations aux opposants au président Kabila, accusé de s’être entouré d’hommes qui sont fidèles, devraient nous inviter à la réflexion. Dans tous les pays du monde, les partis au pouvoir, forts de leur majorité, aiment s’entourer de proches personnels ou de leur parti. C’est un abus de pouvoir dénoncé par tous les opposants. Dans un Parlement où les gens sont libres de s’exprimer, je ne crois pas à la thèse du bâillon mais plutôt à celles de la complaisance ou de la collusion. On a déjà vu la même chose sous d’autres cieux au point de provoquer des scandales.  Chez-nous, c’est le même refrain. Il paraît qu’il y a des élus qui se font facilement graisser la patte. En avons-nous des preuves formelles ? Si oui, comment voulez-vous qu’ils prennent des décisions éclairées ?

 

Je me pose particulièrement des questions à propos de notre système judiciaire. Si nous n’y avons plus confiance, oublions les concepts de démocratie et d’état de droit.

 

Chers compatriotes, nous voici de nouveau invités à voter des élus pour les prochains Sénat et Parlement. C’est maintenant ou jamais le moment d’envoyer promener les bons discoureurs qui ne vous ont pas bien représentés et ont failli à leurs devoirs.

 

Quant à moi, j’ai fait mon devoir civique en consacrant la plupart de mes derniers articles à l’élection présidentielle. Je n’entreprendrai pas la même démarche pour les élections législatives, n’en connaissant ni les règles ni les enjeux ni les protagonistes. Je pourrai quand même rédiger un article à l’occasion.

 

Si j’ai deux conclusions à tirer de la situation qui prévaut actuellement en RDC,

Il y en aurait deux. La première, c’est que notre Constitution comporte des failles à mettre sur le dos de nos députés nationaux, ce qui engendre toutes sortes de fausses interprétations de nature à déboucher sur des suspicions, préjugés et projets d’intention dans certaines situations, le peuple ne sachant finalement plus à quel saint se vouer. La seconde, c’est qu’il est grand temps d’acquérir la haute technologie dans tous les domaines et secteurs vitaux de la RDC.

 

J’ai beaucoup de peine de constater, en lisant certains articles sur Facebook, que le peuple congolais est très divisé. Je veux bien que chacun soit libre de s’exprimer mais n’en faisons pas un prétexte pour débiter n’importe quoi sans en vérifier une source fiable. Certains internautes se retrouveraient avec de gros procès. Contrôlons notre langue ! (Jacques 3 : 5-16)

 

La liberté de tout individu finit où commence celle de l’autre. Bonnes législatives !

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

 

Les grands esprits discutent des idées ; le esprits moyens discutent des événements ; les petits esprits discutent des gens ;

                              Eleonor Roosevelt

 

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

 

````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````

Congo - Mbilia Bel - Naza

 

Commenter cet article