RD Congo - DSK : en attendant le 6 juin

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Jeudi  26 mai 2011

 

L’événement du jour

Un coup de filet important vient d’être réalisé en RDC où un des responsables du génocide congolais de 1994 est tombé dans les filets des forces de sécurité.

L'un des principaux suspects du génocide rwandais arrêté en RDC R

 

L’article du jour

 

 

RD Congo – DSK : en attendant le 6 juin

 

L’affaire DSK connaît une certaine accalmie en ce moment. Il faudra attendre le 6 juin 2011 pour que tout explose à nouveau. Cette fois-ci, les empoignades vont se transporter au tribunal ou les deux parties vont se mesurer devant les juges américains, impatients, comme nous, de connaître la vérité, rien que la vérité.

 

En attendant, l’accusé, qui a obtenu sa liberté provisoire, médite sans doute sur les conséquences de son acte et son avenir, qu’il soit jugé coupable ou blanchi de toute inculpation.

DSK: Son nouveau quotidien en résidence surveillée

 

L’ancien numéro 1 du FMI est confiné dans cet appartement de Broadway qui est soudainement devenu un lieu d’attroupement pour les journalistes et d’attraction pour les badauds.

Photos | L'appart temporaire de DSK sur Broadway

 

Cet appartement va quand même lui coûter les yeux de la tête. Incroyable de dépenser autant d’argent pour un appartement alors que son locataire ne bénéficiera même pas d’une liberté de mouvement. Ce n’est pas un appartement ; c’est une cellule pour millionnaire. Heureusement que son épouse dispose, dit-on, d’une fortune colossale.  

Anne Sinclair: son amour et sa fortune pour DSK

 

Revoyons ensemble, si vous le voulez bien,  les événements de ce 14 mai 2011 tels qu’ils se sont déroulés, selon l’accusation.

Affaire DSK: le mystère de la suite 2806 | Slate

 

De nouveaux éléments viennent entre-temps de s’ajouter au dossier. En premier lieu,

Comment expliquer la présence d’un deuxième homme dans l’appartement avant l’arrivée de la présumée victime ?

Un autre employé de l'hôtel Sofitel était présent dans la

 

 

 

Et, à propos de la victime. Voici enfin son portrait. Ceux qui ont prétendu qu’elle était moche doivent être tombes sur leur tête !

Affaire DSK : voici Nafissatou Diallo | CentPapiers

 

Autre fait curieux. Pourquoi la direction de l’hôtel Sofitel a-t-elle attendu plus d’une heure avant d’alerter la police ?

Affaire DSK: le Sofitel a mis une heure pour alerter la police

Selon certaines sources, il semble qu’on ait trouvé des traces d’ADN de l’accusé sur ses vêtements. Cela veut dire qu’il y a eu un contact sexuel consommé.

L'ADN de DSK retrouvé sur les vêtements de la

 

La police new yorkaise a nié cependant cette information, ce qui continue à entretenir le suspense.

La police nie avoir donné de l'information sur l'ADN de Strauss-Kahn

 

Preuve d’ADN ou pas, ce qui compte c’est la question de savoir s’il y a eu oui ou non consentement mutuel en tout ou en partie. Si la victime a accepté la fellation et la sodomie et qu’elle ait refusé la partie de jambe, n’était-elle pas déjà consentante au départ ? Je persiste à dire que, dans le cas l’une relation sexuelle forcée, il aurait fallu que DSK ait immobilisé sa victime -voire ligotée- pour qu’il la prenne ainsi par la bouche sans qu’elle le morde ou par derrière sans qu’elle lui échappe. Quoi qu’il en soit, voici un article intéressant qui nous parle de la présomption d’innocence de l’un et l’autre des antagonistes de cet incident.

Affaire DSK : la double présomption d’innocence-Alain Lipietz

 

Ce qui surprend, c’est cette déclaration de l’avocat de l’accusé qui soutient mordicus que son client plaidera non coupable et qu’il sera acquitté.

L'avocat de DSK: "Il plaidera non coupable et il sera acquitté"

 

Venant de cet avocat, qui n’en est pas à son premier procès, c’est une déclaration qui fait réfléchir. Alors, quelle conclusion tirer de tout cela ?

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

On sait toujours d’où l’on vient

Mais on ne sait jamais tout de l’où l’on va

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain !

Rose Laurens - AFRICA-

 

Commenter cet article