RD Congo - Elections - 11-11-11-11

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Lundi 5 décembre  2011

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

L’événement du jour

Élections législatives: Vladimir Poutine conserve le pouvoir en Russie, bien qu'affaibli

 

L’article du jour

 

RD Congo – Elections : 11-11-11-11

 

Dans un article que j’ai lu, il y a plus de deus semaines, quelqu’un alléguait qu’Etienne Tshisekedi avait seulement débuté sa campagne électorale le 11 novembre parce que son marabout le lui avait recommandé après avoir consulté les oracles. (sic)

 

C’est quand même bizarre de constater le fait que le chiffre 11 devient magique puisqu’il se retrouve dans quatre situations. En effet, le 11 est la date de début de campagne de Tshitshi, mais novembre est aussi le 11ème mois de l’année et, en cette année d’élection dans les 11 provinces du pays, il y a eu 11 candidats à l’élection présidentielle. Le marabout de Tshisekedi n’était sûrement pas fou. En tout cas, sur le terrain, rien ne semble aller dans le sens de sa prophétie si l’on se fie aux résultats divulgués par la CENI jusqu’ici :

RDC : la Ceni publie les troisièmes résultats partiels de la présidentielle

 

Les partis d’opposition ont beau contester ces résultats partiels, je ne pense pas que la CENI puisse prendre en compte leur désaccord :

Présidentielle-RDC: l’opposition rejette les résultats partiels publiés par la Ceni

 

Quand on examine le vote de près, on se rend compte du bon jugement des pronostics que j’avais émis en début de campagne lorsque je faisais remarquer que le vote en RDC et dans beaucoup de pays africains demeure ethnique. :

RD Congo - Elections: la bataille de Kinshasa - Le blog de ...

 

En effet, on se sera rendu compte que, en dehors de la province de Bandundu,  les provinces de l’est qui parlent swahili, à savoir les 2 Kivu, le Katanga, le Maniena et la Province orientale,  ont toutes voté majoritairement pour Joseph Kabila et que celles plus à l’ouest, à savoir les 2 Kasaï et le Bas-Congo ont  préféré Etienne Tshisekedi.

 

A vrai dire, seule la province du Bas-Congo a démenti mes pronostics. Je n’avais pas tort dans mon analyse eu égard aux déclarations faites par le gouverneur de cette province ainsi que par certains chefs coutumiers qui ne juraient que par Kabila en raison de ses réalisations faites dans la province. Comment expliquer ce revirement ? Je pense à deux facteurs : le premier est le fait que les Bakongo sont réputés sages et que, par conséquent, de par son âge et son « back ground », Tshisekedi incarne la sagesse ; le second est le bras de fer entre le gouvernement et le parti Bundu dia Kongo qui s’est vu pratiquement bâillonné. Les Bakongo sont réputés dociles mais rancuniers.

 

Il reste pratiquement de Ville de Kinshasa. Là aussi, la donne change en quelque sorte puisque les Bakongo se désolidarisant, le vote s’effrite, seuls les ressortissants du Bandundu étant les seuls désormais acquis à la cause de Kabila à cause de son « deal » avec le patriarche Gizenga. Les résultats du vote dans la Capitale ne font que commencer, mais si la tendance se maintient, Tshisekedi pourrait remporter la fameuse bataille de Kinshasa. Il reste à savoir si l’écart sera significatif, comme il l’a été au Katanga en faveur de Kabila, pour pouvoir causer une surprise.

 

A propos de la composition des prochains gouvernements, il faudra désormais tenir compte poids des provinces comme le Katanga qui sont très peuplées.

 

Rien n’est encore joué dans cette élection présidentielle qui, quoi qu’on le veuille, demeure dominée par l’ethnicité. J’ai davantage peur que, un jour, notre beau pays se divise en deux.

 

Demeurons à jamais vigilants comme je l’ai suggéré dans mon article d’hier.

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

 

Une idée fixe finit à la folie ou à l’héroïsme- Victor Hugo

 

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

 

````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````

Congo - Mbilia Bel - Naza

Commenter cet article