RD Congo - Elections et tricheries

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Mercredi 30 novembre  2011

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

Les événements du jour

Laurent Gbagbo en route pour la CPI de La Haye

Le médecin de Michael Jackson condamné à quatre ans de prison R

 

L’article du jour

 

RD Congo – Elections et tricheries

 

Tout est bien qui finit bien. On avait craint le pire pour le 28 novembre, jour des élections, surtout a cause des événements sanglants du samedi 26 novembre, mais dans l’ensemble il y a eu plus de peur que de mal.

La CENI satisfaite du déroulement des scrutins combinés présidentiel et législatif du 28 novembre 2011 [lire +

 

On se demandait aussi et surtout comment allait réagir Etienne Tshisekedi, mais apparemment il se dit prêt à accepter le verdit populaire :

RDC-Elections/ L’opposant Etienne Tshisekedi prêt à accepter le résultat des urnes- [lire +

 

Ce sont plutôt d’autres candidats présidentiables qui ont réagi en exigeant l’annulation du vote du 28 novembre suite à des irrégularités :

  BBC Afrique - Afrique - RDC: demandes d'annulation des élections 

 

Malgré tous les incidents signalés ici et la ainsi que les allégations de fraude, la CENI reste intraitable et ne trouve aucune raison d’annuler ou reprendre les élections :

Les élections du 28 novembre 2011 ne seront pas annulées, selon la CENI - lire +

 

Dans l’ensemble, tout le monde est satisfait, à part quelques contestataires qui pourront toujours adresser des recours en justice :

Elections du 28 novembre: réactions de l’opposition et de la majoritéLire- l'article

 

Ouf ! Il faut avouer que cette élection nous aura fait passer par toute une gamme d’émotions.

 

Personnellement, j’ai retenu deux faits importants.

 

Il s’agit d’abord des incidents sanglants et dramatiques qui ont éclaté le samedi 26 novembre. Je trouve que les autorités compétentes ont bien géré la crise, empêchant ainsi les troubles de se propager dans toute la Ville de Kinshasa et – pourquoi pas – dans les provinces.

 

Il y a ensuite tous ces bulletins retrouvés ici et là, tantôt dans la brousse, tantôt entre les mains d’un pasteur, tantôt à l’arrière d’un pick-up.  Seules des enquêtes pourront révéler les vrais dessous de ces incidents de même que celui des bulletins filmés par un internaute dans un aéroport d’Afrique du Sud. Je connais assez bien mes compatriotes pour savoir que le vol ou la tricherie peut venir de n’importe qui. Tenez ! A l’époque où je me trouvais encore au pays, il nous est arrivé de retrouver des accréditifs, ces bulletins de paie des fonctionnaires de l’administration publique, entre les mains de vendeuses de beignes, « makayabu ». « Thompson » et « kamundele »  qui les utilisaient comme des papiers d’emballage !

 

Durant ces derniers jours, les mauvais coups pouvaient bien venir d’un camp tricheur comme ils pouvaient très bien être l’œuvre de saboteurs ayant reçu ordre de les subtiliser et les déposer aux endroits où on les a trouvés pour crier au scandale avec soi-disant des preuves à l’appui. Ce qui m’inquiétait le plus, ce sont ces cartons dans un aéroport d’Afrique du Sud. Néanmoins je me dis deux choses : la première, c’est que rien ne prouve que ces cartons dont on n’a pas vu le contenu, étaient réellement ce que notre témoin a affirmé. Il se peut aussi qu’ils aient contenu un surplus de bulletins, chose possible puisque je ne crois pas qu’on ait seulement imprimé 32 millions de bulletins, mais  plus. La preuve est que là où se sont produits des incidents, les citoyens ont pu ou vont pouvoir quand même voter. Par ailleurs, je me dis que le moment crucial  demeure celui du dépouillement puisque chaque parti politique y est représenté par son délégué. Je ne vois pas comment on pourrait injecter de faux bulletins dans les urnes qui sont ouvertes en présence de tous ces témoins.

Ngoy Mulunda : «Aucune urne ne va quitter le bureau de vote non dépouillée»

 

Je retiens surtout que les internautes se livrent une guerre des tranchées, certains osant inventer des scandales tirés par les cheveux, d’autres se permettant de se disputer entre eux - c’est un signe de mauvaise éducation - et même de proférer des injures et menaces contre nos propres élus que notre peuple s’est choisi en 2006. Toute autorité vient de Dieu, chers amis. Si nous, qui les avons votés, leur manquons de respect, comment un étranger les traitera-t-l ?

 

Pour ce qui est du futur président élu, je me demande si les sondages sont connus en RDC. Il suffisait que trois organes de presse mènent des entrevues auprès de ceux qui ont voté et nous en donnent les résultats. Quoi qu’il en soit, Joseph Kabila devrait l’emporter sur Etienne Tshisekedi. Relisez mon article intitule « La bataille de Kinshasa ». Qui plus est, pendant que l’opposition se tirait dans les pattes, sa campagne a lui, disciplinée, axée sur son bilan et portée sur les ondes par les artistes musiciens, lui a acquis l’appui des jeunes qui trouvent en lui l’incarnation à la fois du changement, de la debrouillardise et du rajeunissement : leur modèle en quelque sorte.

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

 

Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n'en sont que les acteurs. Chacun y joue successivement les différents rôles d'un drame en sept âges. »

Shakespeare

````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````

Congo - Mbilia Bel - Naza

Commenter cet article