RD Congo - Elections: venons-en au fait !

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Dimanche 18 septembre  2011

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

L’événement du jour   

 

L’article du jour

 

 

Libye: les anti-Kadhafi accentuent la pression à Syrte, le CNT reconnu à l'ONU

 

RD Congo – Elections : venons-en au fait !

 

Ça y est !  A chaque élection, ils se présentent comme des candidats présidentiables. Parmi eux, d’aucuns ont le physique de l’emploi. Par contre, d’autres ne sont que des farceurs.

Elections du 28 novembre : des candidats pour…rire

 

Le topo est identique pour la députation. Beaucoup de candidats trouvent la l’occasion de se faire élire. D’aucuns le font parce qu’ils veulent vraiment servir leur pays ; d’autres se présentent par aventure.

Revoici le temps des discours démagogiques des députés dès lors pris dans leurs propres pièges

 

Parmi ces deniers, il y en a qui ne font pas le poids, mais certains ont la chance de se faire quand même élire. Ils se retrouvent ainsi au Parlement.  Mais, les élections sont aussi l’occasion pour certains malfrats de se faire la malle dont les musiciens et les pasteurs. Vous souvenez-vous que j’en ai parlé dans cet article qui avait été piraté par Roger Bongos d’Afrique Rédaction ?

RD Congo- qui règne sur Kin: Dieu ou Satan?

 

Tout dernièrement encore, j’y suis revenu s’agissant des aventuriers qui deviennent animateurs de campagne juste pour escroquer d’un coté les candidats, de l’autre les électeurs potentiels :

RD Congo - Donnez et vous serez voté

 

La partie n’est pas jouée pour autant. Les meutes de coyotes rôdent déjà en ce moment dans les rues de Kinshasa, Lubumbashi, Kisangani, Mbandaka, Bukavu et  autres grandes villes du pays. Voici à ce propos un article lu sur Digital Congo qui s’interroge sur le rôle de certains citoyens, Il y en a qui se disent pasteurs mais qui, en réalité, ne sont que des loups déguisés en agneaux pour exploiter leurs paroissiens et sauter sur tout ce qui bouge et qui sent le blé. Les campagnes électorales font partie de leurs terrains de chasse privilégiés.

Au nom des intérêts électoraux égoïstes

 

Dans l’un de mes derniers articles, j’ai dénoncé la manipulation de notre peuple qui n’a pas la maturité nécessaire pour comprendre les discours qui lui sont débités.

RD Congo - Les moutons de Panurge

 

Comment faire pour enseigner les rudiments de la politique à notre peuple ? Je ne vois pas comment.

 

Ceci étant, si la tendance actuelle se maintient, le futur pouvoir sera exercé par le plus offrant en termes d’espèces sonnantes, incluant les promesses d’attribution de postes ministériels aux représentants « ethniques » engagés dans la course à la députation nationale.

 

Pour paraphraser l’un de mes idoles de jeunesse, en l’occurrence Jean-Baptiste Poquelin, alias Molière, je dirais :

 

« Venons-en au fait  »  ( Mbongo na maboko, ma…na mf…)  

 

```````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

 

A force de fourrer son nez partout

On finit par se mettre les pieds dans le plat

 

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain !

Congo - Mbilia Bel - Naza

Commenter cet article