RD Congo - Eletions -Inquietudes

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Mardi 6 décembre 2011

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

L’événement du jour

La Nasa confirme l'existence d'une troisième exoplanète "habitable"

 

L’article du jour

 

RD Congo - Elections - Inquiétudes

 

A la veille de la date prévue pour la promulgation des résultats du vote présidentiel intervenu le 28 novembre dernier, les Congolais et les observateurs étrangers retiennent leur souffle. Et pour cause !

 

Depuis vendredi dernier, la CENI a publié trois fois une partie des résultats tant attendus, Et c’est Joseph Kabila qui mène le jeu en face de son opposant Etienne Tshisekedi par plus d’un million de voix :

Présidentielle en RDC : Kabila devance Tshisekedi selon des résultats partiels

 

Comme on pouvait bien s’y attendre, avec la tension qui règne actuellement dans le pays, notamment suite aux allégations de fraude et de tricheries, l’opposition n’a pas tardé à contester ces résultats :

Elections 2011 : les premières contestations

 

La contestation se voit pratiquement à nombre d’élections à travers le monde. Il n’y a pas qu’en RDC qu’elle a cours. Il y a un an, en Côte d’Ivoire, on a vécu la même situation entre les partisans de Laurent Gbagbo et ceux d’Alassane Quattara. En Russie, présentement, la victoire du clan Vladimir Poutine ne fait guère l’unanimité.

Élections législatives: Vladimir Poutine

 

Selon des sources proches du gouvernement congolais, les opposants ont le goût amer et c’est tout simplement à cause de leur défaite, laquelle se justifie du fait d’avoir adopté une stratégie suicidaire, à savoir le fait de ne pas avoir pu trouver un consensus autour d’un candidat commun.

Stratégie de la tension

 

Pourtant, les observateurs, qui ont assisté au déroulement des élections et de la promulgation des résultats en cours, estiment que tout s’est passé normalement et qu’il n’y a pas lieu de crier au scandale :

Selon les observateurs de la Cenco, les résultats publiés sont à 97,6% exacts

 

Les évêques se sont d’ailleurs  rangés du côté de la CENI et l’ont exhortée à respecter les résultats des urnes :

Les Evêques invitent la CENI au respect de la vérité des urnes

Ce matin, en lisant les journaux étrangers, je me suis rendu compte que, alors que le pays vivait dans un calme apparent dans la fébrile attente des résultats définitifs, l’extérieur du pays, on est plutôt suspendu au bout d’un fil. Voici comment l’AFP résume la situation :

La RDC dans la crainte de violences à 24H du résultat de la présidentielle

 

Selon un autre journal, Jeune Afrique, des tensions sont perceptibles même hors du pays chez certains ressortissants congolais qui ont été auteurs de quelques escarmouches notamment en France et en Afrique du Sud :

Présidentielle en RDC : les tensions s'exportent en France et en Afrique du Sud

 

Jeune Afrique ne s’arrête pas là. Le torchon brûle vraisemblablement entre ce journal et le gouvernement de Kinshasa suite à un article controversé dont nous avons déjà fait état :

RD Congo- Kabila=Mobutu: pas d'accord!

 

Comme on peut bien s’en rendre compte, il n’y a pas de fumée sans feu. En tout cas, la hache de guerre ne semble pas encore avoir été enterrée :

RDC : nous n’irons pas 
à Kinshasa


 

C’est la même crainte qu’exprime AllAfrica.com dont une équipe de reporters se trouve à Kinshasa d’où elle a pu décrire l’ambiance qui règne dans la rue, particulièrement auprès des jeunes :

Congo-Kinshasa : Le pays dans la crainte de violences à 24h du .

 

Selon AllAfrica.com, la tension en RDC serait si grande que certains expatriés s’apprêteraient déjà à quitter le pays pour gagner Brazzaville :

Congo-Kinshasa : Elections - Les étudiants entre doute et .

 

Cette même inquiétude est partagée par RFI qui note que les avions en partance d’Europe occidentale connaissent une hausse de passagers, des expatriés, qui préfèrent fuir la tempête :

RDC : inquiétudes à la veille de la proclamation des résultats de la présidentielle

 

Les craintes formulées ici sont-elles fondées ? Difficile à dire, mais nous espérons que, au-delà d’aujourd’hui 6 décembre 2011, il y aura eu plus de peur que de mal et que le peuple congolais saura accepter le verdict des urnes dans le calme et la discipline. Les deux antagonistes semblent d’ailleurs accorder leurs violons :

Les deux candidats les plus en vue de la présidentielle de novembre acceptent de promouvoir la paix-Lire l'article

 

Le 28 novembre, on avait aussi appréhendé des incidents plus graves que ceux minimes qui ont finalement entaché les élections d’un bout à l’autre du pays. Notre peuple est un peuple pacifique :

La population a voté dans une ambiance de liberté d’opinion, selon les observateurs du CENADEP

 

Mieux vaut prévenir quand même. Le gouvernement semble avoir pris les dispositions utiles pour éviter les débordements craints.

Présidentielle-RDC: les habitants de Kinshasa attendent les résultats dans l’inquiétude

 

Selon Radio Okapi, Roger Meece, représentant de l’ONU en RDC, a reçu tour à tour Joseph Kabila et Etienne Tshisekedi. Les deux leaders ont promis formellement de ne pas recourir à la contestation violente peu importe l’issue du scrutin. Par ailleurs, la police a effectivement pris les dispositions d’usage. 

 

Je suis cependant sceptique quant à la demande faite au gouvernement émanant d’une ONG de laisser la population exprimer qui ses réjouissances qui sa frustration dans la rue.

Présidentielle-RDC: des ONG plaident pour des manifestations pacifiques après la publication des résultats

 

C’est justement à l’occasion de ce genre de manifestations que certaines provocations peuvent avoir lieu entre les gagnants exubérants et les perdants frustrés, d’où les risques d’affrontements. Il suffirait d’une petite étincelle pour que tout explose.

 

En fin de compte, espérons que tout sera bien qui finira bien.

 

La pensée du jour

 

C’est la certitude qu’ils détiennent la vérité

Qui rend les hommes si cruels - Anatole France

 

Congo - Mbilia Bel - Naza

Commenter cet article