RD Congo: imbroglio poto-poto

Publié le par Vieuxvan


                   Vieuxvan.overblog.com
Lundi 2 janvier 2012

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube

L’événement du jour
L'Iran aurait testé des barres de combustible nucléaires

L’article du jour

RD Congo – Imbroglio poto-poto

L’une des raisons qui ont affecté le débit de mes articles sur la situation qui prévaut actuellement en RDC, c’est ma frustration suite à cette désagréable impression de prêcher dans le désert. Mais, je ne puis quand même pas me taire quand la paix dans notre pays continue d’être suspendue au bout d’un fil et que l’épée de Damoclès est constamment suspendue au-dessus de la caboche du peuple.

Qu’est-ce à dire ?

Les contestations post-électorales tant présidentielles que législatives continuent de diviser davantage les acteurs politiques du pays. Mais ce qui inquiète le plus, c’est ce climat de tension qui prévaut tant à Kinshasa et dans les provinces de l’est du Congo.

A Kinshasa, l’UDPS fait, semble-t-il, l’objet de représailles. Etienne Tshisekedi Mulumba est pratiquement en résidence surveillée :
RDC: les forces de l’ordre toujours déployées autour de la résidence de Tshisekedi

Ce n’est pas tout. Dans la même veine, un des dirigeants du mouvement confirme ses déclarations à l’effet que le siège de ce parti aurait été saccagé par la police :
L’UDPS accuse la police d’avoir saccagé son siège à Kinshasa

Il n’y a pas que l’UDPS qui ferait l’objet d’une chasse à la sorcière. Toute la ville serait transformée en jungle. C‘est ce qui ressort de certaines rumeurs persistantes lesquelles font état d’escadrons de la mort qui feraient régner la terreur dans la capitale congolaise.
«Escadrons de la mort» à Kinshasa: Richard Zink émet des doutes

Dans deux de mes articles, j’ai rapporté la découverte, dans les environs de Kimwenza, d’un charnier contenu dans une fosse commune. La nouvelle a circulé un bon moment, échangée par des internautes sur facebook. Qu’en est-il au juste ? A Bandalungwa, il y a eu deux cas à savoir ce député provincial de Kinshasa, Marius Gangale, qui a été tiré à bout portant dans sa bagnole en présence de son épouse :
RDC :Élections : Un député du MLC tué par balles à Kinshasa

Dans le même quartier, il y a aussi cette résidence qui a reçu la visite d’inconnus armés jusqu’aux dents qui auraient fait main basse sur certains biens avant d’enlever le maître des lieux, lequel aurait disparu de la circulation depuis lors.
Actualité | Radio Okapi

Tous ces faits ont été portés à la connaissance du public. C’est étrange qu’aucun communiqué officiel ne soit venu les confirmer ou les infirmer. Or, dit un adage, « Qui ne dit mot consent » Un autre dicton dit : « Qui a bu boira » Comme il y a déjà eu des interventions policières musclées dans certains coins du pays, quelles conclusions en tirer ?
Bukavu : la police disperse une marche des partis de l’opposition

Il y en a eu aussi de douteuses si pas arbitraires puisque des manifestants accusés d’atteinte à la Sûreté de l’Etat ont été blanchis.
Goma: accusés d’atteinte à la sûreté de l’Etat, 5 militants de l’opposition acquittés

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la bisbille est bien installée entre les députés de la majorité présidentielle et ceux de l’opposition.
Digitalcongo.net 4.0

Pendant ce temps, Léon Kengo wa Dondo, l’un des malheureux candidats, qui proposait une conciliation entre les deux camps opposés pour sortir le pays de l’impasse, se retrouve blessé et hospitalisé à Paris, victime d’une agression.
RDC: Léon Kengo wa Dondo agressé samedi soir à

Ce n’est pas tout. La CENI a fini par reconnaître ses erreurs suite aux allégations de tricherie et de collusion avec le pouvoir dont elle a été accusée. Elle a attribué ces faits tantôt à l’inexpérience de ses agents, tantôt au délai trop court dont elle a disposé pour organiser le scrutin. Dans tous les deux cas, elle n’a convaincu personne :

Sa dernière bourde est son attitude ambigüe concernant l’arrivée au pays d’une mission d’experts de la Monusco, laquelle est censée voler à son secours pour la compilation des résultats des élections législatives.
Elections-RDC: la Nouvelle société civile menace de traduire la Ceni en justice

Une chose est certaine : la CENI paraît de plus en plus mal. Faut-il l’accuser d’incompétence ou plutôt de complicité ? Le fait qu’elle ait fait appel à des experts extérieurs n’est-il pas un aveu tacite ? On connaît la position d’Etienne Tshisekedi à ce propos :
Etienne Tshisekedi : « Les experts internationaux de la Ceni viennent en touristes »

J’ai déjà personnellement dénoncé l’ingérence des étrangers dans les affaires internes de notre pays d’une part dans divers domaines. Nous donnons trop d’importance aux occidentaux comme si nous n’étions pas de fonctionner par nous-mêmes. Je hais ce complexe d’infériorité anachronique.
RD Congo - Neocolonialisme, non! 




J’ai aussi contesté qu’on confie à la Monusco une mission qui n’est pas la sienne.
D’ailleurs la mise au point ci-dessous est sans équivoque :
« La Monusco n’a pas un rôle de coordination ni de supervision des élections en RDC », rétorque Leila Zerrougui à Jacques Djoli

Un autre citoyen bien placé a abondé dans le même sens. La CENI est en train finalement de se couvrir de ridicule :
Thomas-Henri Lokondo : « L’arrivée des experts internationaux mettrait en mal l’indépendance de la CENI »

Pendant ce temps, les populations de l’est du pays, elles, continuent de broyer du noir même en cette période des Fêtes.
Nord-Kivu : les FDLR brûlent 3 villages à Walikale et tuent 5 personnes

J’ai personnellement écrit beaucoup d’articles à propos de la sécurité à l’intérieur tout comme aux frontières de notre pays. Mes propositions n’ont été que des coups d’épée dans l’eau.
RD Congo - Une faille au discours 

Ma profonde crainte est de voir que le statu quo persiste dans les cinq ans à venir tant il est démontré que ni la Monusco ni les FARDC, dans leur forme actuelle, ne sont en mesure d’éradiquer définitivement ni les exactions des Maï-Maï ni les incursions des FDLR et autres hordes sauvages qui trouvent toujours l’astuce de ressurgir et frapper plus tard quelque part en toute impunité…

La seule note positive de ces derniers jours, c’est cette élection de Vila Kikanda en qualité de député à Goma, lui qui est « Bomatracien ». Un exploit hors du commun ! C’est un politicien que j’avais perdu de vue. En tout cas, il est à l’image du vrai patriote dont j’ai souvent rêvé voir servir notre pays. Bravo !
 L’élection de Khonde Vila-ki-Kanda à Goma : un vrai vote national

Bon. Ce n’etait qu’une parenthèse. Revenons à notre sujet du jour pour conclure ! Tant que le laxisme actuel perdurera, le dialogue de sourds et les meurtrissures qui ont élu domicile en RDC, le frappant de plein fouet, ne feront qu’empirer.

Quand un peuple est  pris en otage, colportages, babillages, carnage et « potonage » font ménage…


ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo
La pensée du jour

Au pays des sourds, les malentendants occupent le trône

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````
Congo - Mbilia Bel - Naza


Commenter cet article