RD Congo - L'affaire DSK: ne vendons pas pas peau de l'ours

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Vendredi 20 mai 2011

 

L’événement du jour

La 64ème édition du Festival de Cannes vient de nous révéler un jeune Français-Congolais de 13 ans. Il s’agit de Blondin Miguel, un de mes neveux par alliance, fils de José Miguel et Emma Nzola Miguel, tous deux des Ndjilois immigrés à Paris. La mère est la sœurette de Maman Jeanne Nguidi Lutondo, mon épouse. Imaginez la joie et la fierté de cette Kinoise d’origine qui s’est soudainement retrouvée sur le tapis rouge de Cannes en compagnie des grandes célébrités mondiales du cinéma !  Le frérot de Blondin, Aristide, lui aussi, est très doué. A dix ans, il écrit des romans de fiction. Il me demande de temps en temps des conseils pour ses écrits. Nous reparlerons du film « Le Havre » dans les jours à venir. Comme quoi, « pour une âme bien née, la valeur n’attend point le nombre des années » Bravo à toute la famille Miguel et particulièrement à Blondin Miguel ! Lokumu mpo na RDC !

Le Havre (film) - Wikipedia, the free…

 

L’article du jour

 

RD Congo –

 

L’affaire DSK : Ne vendons pas la peau de l’ours

 

Dans mon article d’hier, j’ai imagine un scenario de ce qui a pu se produire dans l’histoire de DSK actuellement retenu aux Etats Unis pour faire face à la justice américaine pour une sordide affaire d’agression sexuelle.

 

Aujourd’hui, le parquet de New York l’a formellement impliqué. Il devra par conséquent subir son procès.

DSK formellement inculpé d'agression sexuelle à New York

 

Les Africains ont leur opinion à propos de cet incident. Voici d’ailleurs un article d’Afrif.com qui nous donne une vision africaine de cette saga.

Affaire DSK : rencontre avec le frère de la victime et les Africains de Harlem

 

Plus loin, les mêmes Africains brandissent la thèse du racisme et vont jusqu’ à rattacher l’incident aux relents d’une colonisation française en Afrique déjà révolue.

Affaire DSK: la tentation du diagnostic raciste

 

Je ne fais pas confiance aux Africains dans leurs déclarations et jugements. Ils se laissent souvent emporter par l’émotion et en arrivent souvent à dire n’importe quoi. Si vous leur faites confiance, vous risquez de vous faire contredire en tout temps et de vous faire prendre pour un abruti.

Nafissatou Diallo, la femme aux quatre (faux…

 

Moi, je ne publie jamais une information sans être sûr de sa source. Il y a plein de gens qui propagent de fausses informations. Souvent, dans certains de mes articles, j’ai fait allusion à la rigueur, une qualité qui fait souvent défaut chez nous, les sub-sahariens.

 

En France, les esprits se sont échauffés et le demeurent encore. Les adversaires politiques de DSK sabrent déjà le champagne en coulisse ; ses anciens collègues du PS sont divisés ; ceux du FMI songent déjà à le remplacer. Ils ne sont pas les seuls a le pourfendre. Voici à présent les féministes qui s’en mêlent.

FMI: des féministes exigent le départ de DSK

 

Mais voici que DSK sort soudain de l’ombre. Ses avocats ont demande hier jeudi qu’il soit libéré moyennant certaines garanties. Celle-ci a été acceptée, mais il devra subir son procès.

Strauss-Kahn va sortir de prison sous caution mais est formellement inculpé

 

Néanmoins, le présumé criminel sort peu à peu de son mutisme, continuant toujours de clamer son innocence.

Inculpé d'agression sexuelle à New York, DSK nie en bloc

 

J’ignore ce qu’il nie. Cependant, une précision s’impose. Ce n’est pas qu’il n’ait pas eu de rapport sexuel avec la présumée victime. On parle ici de consentement vs non consentement. Quand deux adultes consentants s’envoient en l’air, il n’y a pas d’infraction. Je vous ai prévenus dans mon article d’hier. Il y a anguille sous roche dans cette affaire. Coureur de jupons, prédateur sexuel, affublons-le de tous les qualificatifs possibles et imaginables, cet homme intelligent et cultivé n’est pas fou au point d’agresser une femme de chambre. Ses gestes doivent avoir été guidés par le fait qu’il croyait se trouver dans une situation normale, un certain rituel avec lequel il était accoutumé. Il a été déjoué en se retrouvant plutôt devant un cas qui était non conforme. Ma thèse de la complicité de l’hôtel Sofitel tend à se confirmer même si l’accusé n’y a pas encore fait allusion.

Affaire Strauss-Kahn. DSK démissionne du FMI et clame son innocence

 

Reprocher à DSK d’aimer les femmes est insensé. Dans la vie, chacun à ses penchants. Il y en a qui aiment la bonne chair, d’autres qui adorent collectionner les belles bagnoles, d’autres les belles villas, d’autres les belles fringues, d’autres de belles peintures, d’autres des antiquités, d’autres des marques de vin, d’autres des papillons etc. Où est le mal ? Cependant, il ne faut pas exagérer car tout excès nuit.

 

A propos de femmes, rappelez-vous le roi David, son fils le roi Salomon, feu le président Mobutu Sese Seko, Tiger Woods et autres. Tous ces baratineurs ont-ils eu à subir des procès à propos de toutes leurs infidélités conjugales ?  Les coureurs de jupons se mouillent lorsqu.ils harcèlent, agressent ou violent. S’ils le font dans les règles de l’art de la drague, je ne vois pas pourquoi leur chercher des poux. Les féministes français peuvent bien râler. C ‘est l’eternel vieux débat désormais caduc de primauté entre l’homme et la femme. Des femmes portées sur les hommes, il y en a aussi légion. Vrai ou faux ? En tout cas, voici une manifestation qui en dit long.

Affaire DSK: pour les féministes, la victime présumée est trop ...

 

 

C’est une revendication qui risque de se retourner contre la présumée victime. En effet, moi, je pense qu’on lui interdit de parler de peur qu’elle ne dise un mot ou une phrase passible de compromettre sa version du non consentement et- pourquoi pas – pour donner à l’hôtel Sofitel de New York le temps de monter un dossier la faisant passer pour une employée régulière, camouflant ainsi son statut de fille d’escorte. 

 

En tout cas, cette affaire cache bien des dessous et bien malin serait celui qui peut nous en prédire le dénouement.

 

Personnellement, je condamne tous les harceleurs, violeurs et prédateurs sexuels et davantage encore ceux qui abusent de leur pouvoir, qu’il soit physique, politique, financier ou spirituel. Je veux tout simplement insister sur le fait que, quelle que soit la personne présumée coupable, riche ou pauvre, homme ou femme, Américain, Chinois, Européen ou Africain, il ne faut pas vendre sa peau avant de connaître la vérité, toute la vérité, rien que la vérité.

 

Bientôt, le procès qui s’ouvre livrera ses secrets !

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

Ce n’est pas parce qu’une corde paraît bien grosse et solide

Qu’elle ne recèle pas une fissure quelque part

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain !

Rose Laurens - AFRICA-

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article