RD Congo - La RDC assise sur du pétrole

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Jeudi 12 mai 2011  

 

L’événement du jour

Décidément, on ne sait plus à quel saint se vouer pour échapper aux sinistres qui sévissent un peu partout dans crier gare. Aujourd’hui, c’est l’Espagne qui est la proie d’un séisme.

 

Un séisme frappe le sud de l'Espagne: morts et dommages

 

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

L’article du jour

 

 

RD Congo – La RDC assise sur du pétrole ?

 

 

Il y a un certain temps, j’ai lu l’article ci-dessus qui parle des projets de l’entreprise Surestream-RDC.

L’entreprise Surestream-RDC démarre l’exploitation du pétroleLire l'article

 

C’est depuis les années 70 que l’on nous rabat les oreilles avec l’histoire de la découverte du pétrole à Lindu lez-Moanda dans le Bas-Congo.

 

Des rumeurs ont même couru au sujet de la famille Bush qui se serait arrangée avec feu le président Mobutu pour que le pétrole de chez-nous soit extrait et acheminé à l’état brut aux raffineries du Texas pour y être traité et transformé en essence et autres dérivés.

Plusieurs pays du continent, situes sur la côte ouest l’océan atlantique, sont tributaires de la nappe de mazout brut qui repose au fond de cette étendue d’eau. C’est une aubaine pour ces pays qui sont entre autres sont l’Angola, la RDC, la RPC, le Gabon, le Nigeria, le Cameroun et le Ghana. Nous savons, en ce qui nous concerne, que ce pétrole a déjà fait l’objet d’un conflit frontalier entre l’Angola et la RD Congo.

Pétrole : les frontières de la discorde | RD Congo-Angola

 

Il n’y a pas que le Bas-Congo qui possède des réserves de pétrole. Dans l’est du pays, il existe le Graben Albertini qui comprend les lacs Albert, Edouard et Tanganyika. Les compagnies ENI Albertini (Italie), Total (France) et Exxon (USA) s’y activent.

RD Congo-Pétrole: Total et Exxon se lancent dans la course

 

Mais, là aussi, notre pétrole est source de polémique avec certains pays voisins comme l’Ouganda.

Pétrole : les frontières de la discorde | RD Congo-Ouganda

 

Selon certains observateurs, le pétrole de la RDC pourrait devenir un nouvel eldorado.

Magazine Entreprendre » La RD Congo, le nouvel eldorado du ...

 

Voici des extraits de Congo Oil / Gaz Industry News qui nous en dit davantage sur le potentiel de la RDC dans ce domaine. Je vous préviens tout de suite que les articles sont en anglais et en français. Vous n’avez qu’à lire ceux dans la langue de Voltaire si vous ne maitrisez pas celle de Shakespeare.

Congo Oil/Gas Industry News. [Archive] -…

 

La lecture de tous ces articles sur le potentiel de notre pays nous pousse à affirmer que la RDC est assise sur du pétrole.

 

Malheureusement, le moins que l’on puisse dire, c’est que l’information circule au compte-gouttes dans ce dossier. Quand deviendra-t-il rentable et quelles en seront les retombées économiques ? Quoi qu’il en soit, force nous est de constater que la RDC est vraiment un scandale géologique. Mais, quand notre peuple profitera-t-il de cette ressource naturelle ?

 

Nous savons que des pays du golfe persique et d’Afrique sont devenus riches grâce à leur pétrole. Avec cet eldorado que constitue notre pays, qu’est ce qui empêche nos autorités de se pencher sur ce dossier pour que le pétrole de la RDC puisse atteindre le sommet de son exploitation, ce qui rehausserait davantage notre économie chancelante malgré toutes ses ressources naturelles ?

 

La question qu’il faut se poser en définitive est celle-ci : le gouvernement congolais a-t-il vraiment le contrôle de ce dossier ou allons-nous encore nous faire exploiter comme c’est le cas avec les autres ressources naturelles du pays ?

 

Mais, nous y reviendrons !

 

``````````````````````````````````````````````

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

La clarté et la  limpidité d’une eau

Ne signifient pas qu’elle est propre à la consommation

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain!

Rose Laurens - AFRICA-

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article