RD Congo: la vaillante, la victime, la vorace et la dévote

Publié le par Vieuxvan

 

RD Congo : la vaillante, la victime, la vorace et la dévote

 

             YouTube - Indépendance cha cha

 

Je viens de lire l’article ci-dessous qui fait allusion à Ursula Burns, une des femmes les plus puissantes au monde.

              Ursula Burns, la plus influente des femmes noires - En tête d ...

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Cet article me fait penser à l’un des miens que f’ai rédigé lors de la Coupe du monde de football 2010 qui s’est tenue en Afrique du sud.  J’ai beau le chercher dans mes archives des articles publiés. Je ne le retrouve pas. Voilà pourquoi je profite de l’occasion pour le réactualiser. Si c’est mon ordinateur qui me joue des tours et que vous l’avez déjà lu, veuillez m’en excuser.

 

Aujourd’hui, les femmes sont devenues très émancipées dans le monde. Elles sont actives partout et occupent des postes importants dans de nombreux des pays de la planète. J’en veux pour preuve la liste qui vient d’être publiée des 10 stars les plus influentes  au monde. Parmi elles, 6 sont des femmes et 4 des hommes.

Top 10 des stars, les plus riches et les plus puissantes du monde ...

 

Les femmes de la RDC ont également fait de grands pas si l’on en juge à la mobilisation qui a caractérisé la Journée mondiale de la femme, laquelle a coïncidé entre autres avec la visite en RDC de Mme Michael Jean, Gouverneur général du Canada, qui quittera bientôt ses fonctions mais qui a tant fait pour la cause des femmes et celle de son pays d’origine, Haïti.

Droits des femmes - Femme - Société - Actualité

 

Si des femmes ont été qui reine, qui présidente, qui d’autre Premier ministre dans certaines nations, chez-nous aucune femme n’a encore franchi le cap, sauf les femmes de nos quatre respectifs présidents de la République qui sont devenues de facto les premières dames du pays. Il m’est arrivé de me poser des questions sur le rôle que chacune d’elles a joué au sein de notre pays. Je me suis mis à parcourir quelques articles ici et là, dont certains très portés sur les critiques.

 

« Verba volant ; scripta manent ». Que ce qu’on a rapporté d’elles soit vrai ou faux, la postérité retiendra d’elles ce qu’elle aura lu sur elles.

 

De madame Hortense, la toute première dame du pays, l’épouse de feu le président Kasa-Vubu, on ne relate presque rien. Pourtant, l’ai déjà vue une ou deux fois à l’œuvre, je ne me rappelle plus ni les circonstances ni si c’était avant ou après de décès de l’ancien président. Elle avait une grande carrure.

 

Une chose est certaine : c’était une brave femme qui aurait pu contribuer au développement des femmes si on lui en avait donné l’occasion.  En tout cas, elle ne ressemblait nullement aux femmes bakongo de son époque, soumises et effacées comme des limaces. Hélas ! L’homme propose; Dieu dispose.

 

La seconde épouse de chef d’État, Mme Antoinette Mobutu, était très vénérée. Et pour cause ! En plus d’avoir fondé le Centre Féminin Maman Mobutu de Limete, elle s’était constitué un groupe de femmes composé de ses anciennes copines d’école et de quartier. Elle a ainsi aidé beaucoup de celles-ci à changer de statut, dont l’épouse de M. Ngombe alias Maître Taureau. On dit aussi d’elle qu’elle avait ses propres gouvernement, gorilles et « espions » dans l’ombre de ceux de son mari…

 

Sa réputation, cependant, a pris un sérieux coup lorsqu’on a appris des secrets sur sa vie sexuelle. ( Lévitique 20 : 10) Elle était infidèle et  en pinçait trop pour les musiciens. On l’a accusée d’avoir proposé ses charmes à certains d’entre eux. Mobutu, alors journaliste,  l’aurait connue lors d’un concert de l’African Jazz. Elle ne se trouvait pas là par hasard ? Et que dire de Gérard Madiata (Baninga Club)  prétendument père biologique de Kongolo, alias Saddam Hussein, le fils chouchou du président ?

« Pona Vieux Gerard Madiata,il parait ke ye moko akoma na testament naye ke,Kongolo ..

   Effectivement abandaki kobima na mama Antoinette Mobutu (mama Sese) » D'ailleurs,ezali ba makambo oyo tout nde etinda Vieux Seskul abeta maman Sese likofi na libumu,alors que azalaka na zemi.Soki Seskul azalaka preso te,mbele alia mbala au moins pour 20 ans na Suisse.

 

 Et l’ancien Premier ministre Nguz-a-Karl-I-Bond (ex. batteur d’Afro Negro) que maître José Mayidika Nimy avait trouvé un jour à genoux devant Mobutu, saignant du nez, alors qu’il venait de recevoir une correction pour l’avoir couché avec sa femme ? Les extraits ci-dessus, qui parlent d’eux-mêmes,  ont été tirés d’articles ou de témoignages que beaucoup d’entre vous connaissent déjà. Quand on devient une personnalité publique, on doit bien choisir où l’on met ses pieds !

 

« L’ex. premier Ministre de Mobutu, M. Nguz Karl-i-Bond. ... Nguz avait courtisé et couché avec l'épouse de Mobutu, maman Antoinette Ngbiateni. ... »

 

« Ngadiadia azalaka nganga,meme Maman Mobutu azalaka ko consulté ye.Il parait ke ye moko akomaki koloba ke,alekana na maman presidente yango wana bazongisaka ye na village.Depuis wana,atikala lisusu ko reaparaitre te na Kin. Une histoire oyo nga nayebi ezali ya Vieux Marchano,oyo azalaka na hotel na Beaumarchais.Ye,petite soeur naye mutu azalaka kokanga maman Sese suki.Un jour maman Sese azalaka chez petite ya Vieux,tango Vieux wana ayaki kuna,mère akueyi mayanga ye moko.Comme Vieux wana bazalaka koyokana te na Holden Roberto oyo azalaka chef ya parti politique ya Angola,ye nde mutu akende kofunda ye chez Vieux Seskul.Vieux wana abika,akima na Brazza.Yango wana,hotel naye ekomaka ya ba soda ya DSP »

 

Ce que je retiens de Maman Antoinette Mobutu, c’est qu’elle fut une victime de son mari qui était un vrai prédateur sexuel et a semé des enfants à la ronde. Souvenons-nous de notre « Dix d’un coup », Tigers Woods et de la réaction des femmes suédoises. Il est une limite de soumission et perte de face qu’une femme ne peut pas dépasser. D’ailleurs le couple vient d’annoncer officiellement son divorce. Je crois qu’il ne faut pas la condamner si elle s’est vengée à sa façon ! Une femme souvent trompée sent qu’elle n’est pas aimée !  

Luc 7:47-48 - Passage Lookup - Louis Segond - BibleGateway.com

C'est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés: car elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui on pardonne peu aime peu.

 

La troisième première dame du pays fut Maman Bobi Ladawa. Je la qualifierais plutôt de vorace. Pour elle, « tous les  chemins mènent à Rome » On dit d’elle qu’elle est très forte en affaires. Pour gravir les échelons, elle aurait, alors qu’elle n’était que pubère, piqué Litho Moboti, le mari de la tante et mère adoptive, qui les a élevées, elle et sa sœur jumelle. Il paraît que, en l’absence de Mobutu, Litho, ivre mort, aurait confondu les deux sœurs et couché avec la jumelle de Bobi. Il se serait excusé auprès de son ami et lui aurait proposé cet échange qui a fait de Bobi, l’ex. de Litho, l’épouse légitime de Mobutu. Cependant, selon les dires d’un Blanc, mari de la fille du Grand léopard, tout semble indiquer que ce dernier était en fait bigame, se partageant entre l’une et l’autre jumelles. Ces gens-là vivaient comme des païens ! (Lévitique 20 : 11-23)

 

Devenue l’épouse titulaire de son deuxième amant après le décès d’Antoinette Gbiatigbe, elle aurait mis fin à l’empire personnel de celle dont elle avait pris la place. Qui plus est, on l’accuse de s’être arrangée pour écarter les enfants de son feu mari nés de la première épouse décédée au profit des siens. Ce n’est pas tout. Remariée à un Marocain, elle s’est avéré une femme d’affaires qui sait où elle va. Grâce à elle notamment, les héritiers de Mobutu ne verront pas leurs biens et avoir confisqués.

 

La quatrième première dame de la RDC est Mme Olive Lembe Kabila. On retiendra d’elle qu’elle est très active et aide les femmes de la RDC à s’émanciper. J’ai notamment retenu quelques-unes de ses actions.

Olive Lembe Kabila loue la qualité de travail - Digitalcongo.net 3.0

Madame Olive Lembe Kabila a loué la qualité du travail d’expertise de la Société Générale Industrielle, SGI en sigle, qui vient de construire sur fonds propres, deux complexes scolaires du réseau officiel et Kimbanguiste à Kasangulu, Chef-lieu du territoire qui porte le même nom.

 

YouTube - Olive Lembe Kabila apesi ba aveugles Bus aprometaki

Tende : les élèves ne s'assiéront plus sur leurs babouches ...

« Depuis plusieurs années, Tende, l’unique école de la contrée de Panda Farnana, le premier universitaire Congolais, n’avait aucun banc-pupitre de la 1ère année en 6è année primaire. Les élèves se mettaient sur leurs babouches »

 

L’épouse du Chef de l’Etat appelle les Congolais à un jeûne de 3 jours pour une « bataille spirituelle » de guérison des maux du pays

« Le mur de Jéricho de la RDC est tombé » a clamé la Première Dame Olive Lembe Kabila clôturant ses 3 jours de jeûne et prière pour le pays

Si on examine de près l’implication dans les causes du pays des quatre générations des premières dames du pays, il y a des lacunes chez les trois précédentes. Oui, Maman Hortense n’a fait que passer ; Maman Antoinette a laissé un héritage avec son centre de la 13ème rue à Limete, Maman Bobi ne nous a rien laissé du tout. En tout cas, aucune d’entre elles n’a eu le courage - je dirais plutôt l’autorisation de son époux - de faire rassembler des militants et des foules pour leur parler personnellement. Le président Mobutu n’était peut-être pas favorable à ce genre d’initiative. C’est lui, et lui seul, qui devait prendre toute la place! En tout cas, nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour que la femme africaine ait vraiment les mêmes privilèges que l’homme ! Il faut, par conséquent, donner crédit à tous ceux et toutes celles qui génèrent des projets ou posent des actes concrets afin que l’émancipation de la femme congolaise ne demeure pas du verbiage mais qu’elle se matérialise et se concrétise en résultats qualifiables et quantifiables !

L’implication de la nouvelle première dame ne se limite pas seulement aux femmes mais à d’autres secteurs du développement socio-économique. J’ai lu quelque part l’article d’un citoyen qui se demande où elle trouve du financement. Je lui renvoie l’ascenseur : « Croyez-vous, cher ami, que Mobutu et ses femmes n’avaient pas assez d’argent ou pas autant que le couple Kabila ? Qu’ont-ils fait au juste pour Kinshasa et ma province à moi, le Bas-Congo, à part le Pont Maréchal ?  

Olive vient de marquer deux autres points très importants en se tournant vers la foi en Jésus-Christ. C’est ce dernier qui est à la mode aujourd’hui. Dieu sait combien de personnes et de couples se sont convertis au christianisme depuis les dernières années sombres du régime Mobutu ! J’en fais moi-même partie !

L’épouse du Chef de l’Etat appelle les Congolais à un jeûne de 3 jours pour une « bataille spirituelle » de guérison des maux du pays

 

De s’être rapprochée des croyants va valoir à Olive Lembe Kabila des galons.  Elle fait d’une pierre deux coups car il n’est un secret pour personne que d’une part les femmes sont majoritaires en RDC (dix millions de femmes) et que d’autre part L’Or Mbongo, Misamu et autres sont des têtes d’affiche incontestées. Qui plus est, à ma connaissance, c’est une des premières fois qu’un événement a permis de réunir des fidèles de toutes les confessions religieuses du pays. C’est un exploit à souligner !

« Le mur de Jéricho de la RDC est tombé » a clamé la Première Dame Olive Lembe Kabila clôturant ses 3 jours de jeûne et prière pour le pays

 

Karl Max a dit « La religion, c’est l’opium des peuples » Sœur Emmanuel, elle, disait souvent : « Éduquer un homme, c’est éduquer un individu ; éduquer une femme, c’est éduquer tout un peuple » Qu’aucun pessimiste ne vienne me parler d’opérations de charme et de séduction d’autant plus qu’on a réalisé un documentaire faisant l’éloge des réalisations du jeune couple présidentiel ! Croyez-vous que Mobutu manquait d’argent pour faire la même chose ? J’en ai vu des reportages et documentaires de promotion de ses réalisations ! Il avait tout simplement d’autres priorités et avait peur que ses épouses ne le cocufient.

« Moyibi alingaka bayiba ye te ! »

 

Quoi qu’il en soit, les bains de foule, les réalisations et promesses électorales font partie du jeu démocratique partout à travers le monde.

Une campagne électorale québécoise à saveur économique ...

PLQ:1,5 milliard pour le plan Charest|Québec 2008

Il est vrai que certains journalistes et surtout les partis d’opposition dénoncent. Mais ils ne peuvent rien faire de plus. À chacun son tour ! Quand les opposants d’hier prennent le pouvoir, ils entrent dans le même jeu. C’est tout à fait démocratique !

« La charité bien ordonnée ne commence-t-elle pas par soi-même » ? Que d’une part Olive, de par ses actions, devienne populaire auprès des croyants dont elle est sœur en Christ et que d’autre part  des femmes de la RDC et particulièrement celles du Bas-Congo dont elle est originaire, la portent dans leur cœur, ne me choque ni m’étonne outre mesure.

En tout cas, entre Hortense, la vaillante ;  Antoinette, la victime ; Bobi, la vorace ; et Olive, la dévote, le choix ne fait pas de doute. L’avenir nous le dira !

YouTube - ‪Gerev 5/5 :Kintweni (Konono /

Commenter cet article