RD Congo - Le clergé a raison de se rétracter

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Mercredi 23 février 2011

 

      Congo - Mbilia Bel - Naza

 

Décidément, Muammar Kadhafi  est un dur à cuire. Il a donné l’ordre à son armée de tirer sur les civils. Des centaines de ceux-ci sont morts et le tyran a promis de sévir davantage, allant jusqu’à les qualifier les manifestants de consommateurs d’hallucinogènes.

Libye: Kadhafi refuse de partir et se fait menaçant

Pendant ce temps, en Nouvelle Zélande, on dénombre enfin les dégâts matériels et aussi les morts.

Un séisme fait au moins 65 morts en Nouvelle-Zélande

 

 

_________________

L’article du jour

RD Congo – Le clergé a raison de se rétracter

Je suis d’accord que tous les enfants de notre pays soient quelque peu énervés à l’approche des élections présidentielle et législatives. Je ne puis cependant pas m’expliquer la position du clergé qui veut s’ingérer dans les affaires politiques du pays. Tout d’abord, il s’est penché sur le phénomène de la corruption.

Les évêques en assemblée ordinaire sur la dette extérieure et la corruption

 

La corruption est une des plaies de nos dirigeants ainsi que des fonctionnaires, militaires et autres cadres du pays. Cela ne date pas d’aujourd’hui. Depuis l’accession du pays à l’indépendance, ce phénomène a été tant de fois dénoncé sans qu’on arrive à lui trouver une solution. 

Alexis Thambwe Mwamba Jr, fils du ministre des Affaires étrangères, recherché pour volatilisation de 270 millions de FC à la COFED !

 

J’ai moi-même maintes fois dénoncé cette corruption qui nous avilit et constitue l’une des entraves au développement harmonieux de notre pays.

RD Congo - Aéroport "Madeso ya bana" (30/01/2011 )

RD Congo: la charité selon nos élus (05/10/2010 )

 

Les geôles du pays son pleines de citoyens qui ont été pris la main dans le sac. A-t-on récupéré les sommes et biens provenant de la corruption ? Non. Il y a eu la fameuse Commission des biens mal acquis qui a fait un travail de fourmi et présenté ses conclusions. Qu’e a-t-on fait ? Dossier classé !

 

Lors de son avènement au pouvoir, le président Laurent-Désiré Kabila a essayé de sévir et beaucoup de voleurs ont eu des mains coupées, paraît-il. Mais, depuis sa mort, les Congolais ont repris leurs vieilles mauvaises habitudes.

 

Un autre phénomène dénoncé par le clergé congolais est la pauvreté. Cet article en témoigne. Encore une fois, c’est le clergé qui pose la question.

Pertinente intérrogation

 

Là aussi, j’ai maintes fois joint ma voix à celles des autres qui dénoncent la pauvreté dans notre pays. Moi, je ne suis pas de ceux qui élèvent la voix juste pour qu’on les remarque. Lorsque je dénonce une situation, je propose toujours des solutions. Ci-dessous, on pourra trouver quelques-uns de mes articles à ce sujet.

 

Je n’ai cessé, dans mes articles, de proposer des solutions concrètes notamment le développement de nos régions, la mécanisation agricole, les productions artisanales et autres. En voici quelques-uns :

RD Congo - la famine culmine

RD Congo - Habitat rural (29/01/)

RD Congo- Bas-Congo: la Belgique a échoué (13/10/2010 )

RD Congo: logements économiques (12/10/2010 )

RD Congo: mécanisation agricole (04/10/2010 )

RD Congo: moderniser le Bas-Congo (30/09/2010 )

RD Congo - le bon jugement de Kengo (20/09/2010 )

RD Congo: la forêt équatoriale (18/08/2010 )

(30/06/2010 )

J’ai aussi écrit un article dont je ne retrouve plus le titre dans lequel j’ai proposé une décentralisation des grandes villes, entre autres Kinshasa, faisant en sorte que les communes deviennent autonomes, à savoir que chacune d’elles ait ses écoles primaires, secondaires et professionnelles, ses complexes sportifs, ses centres commerciaux où seraient logés des succursales de banques, des magasins à rayons, des super-marchés, des boutiques, des garderies, des pharmacies, des cabinets de dentistes, avocats, notaires, assureurs et autres qui paieraient des taxes municipales. D’une part, on créerait ainsi de milliers d’emplois ; d’autre part, on résoudrait le problème des transports qui obligeait les citoyens à se rendre en ville pour aller travailler ou emmagasiner.

 

En mettant le doigt sur ces deux phénomènes, le clergé a pleinement raison.

Nous recevons plein d’argent provenant de la coopération internationale. Où va-t-il ? J’ai souvent parlé de priorités. Celle-là en est une.

 

Là, par contre, où je ne suis d’accord, c’est lorsqu’il y a ingérence du clergé dans la gestion politique du pays. Dernièrement, j’ai dénoncé la manie du cardinal Monsengwo à ce sujet. Je regrette de le répéter, peu importe les circonstances, l’Église n’a pas à s’ingérer dans la politique.

RD Congo - Prélat ou politicien? (17/02/2011 )

 

Je félicite Monseigneur Monsengwo qui vient de se rétracter. Je ne sais pas s’il a lu mes articles ou si c’est une initiative qu’il a prise de son propre chef. En tout cas, son démenti ci-dessous l’honore.

Le cardinal Monsengwo rappelle au clergé sa mission première

 

À tous les niveaux législatifs du pays , nous avons des institutions politiques pour ce faire. Par contre, les mœurs dans notre pays se sont gravement détériorées. J’en ai parlé aussi dans de nombreux articles. Ce domaine-là, le clergé devrait s’y pencher car cela concerne le salut des âmes. L’éducation religieuse contribuerait à changer les mentalités rétrogrades et à revaloriser nos mœurs en compote, car la crainte de Dieu rend l’homme plus sage. C’est l’une des missions des Églises.

 

Cela n’empêche toutefois les prêtres et pasteurs de haranguer leurs fidèles pour qu’ils s’acquittent de leurs devoirs de citoyens. Les élections en font partie. Cependant, chaque chrétien devrait être libre de voter pour le candidat de son choix.

 

 « Rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ».

```````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

La promiscuité sert souvent les intérêts du diable

Parlez-en à Dieu qui a nous envoyé son propre Fils unique !

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain!

Rose Laurens - AFRICA-

 

 

 

Commenter cet article