RD Congo - Le respect humain

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Samedi 4 février  2012

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

L’événement du jour

 

Papa Wemba condamné avec sursis pour trafic

 

L’article du jour

 

RD Congo - Le respect humain

 

Hier, j’ai suivi un bout de dialogue entre un animateur de Radio Okapi et un concitoyen nommé Blaise Luyeye qui réside a Buckingham en Grande-Bretagne depuis 10 ans. Ce dernier a dit avoir quitté le pays parce qu’il estimait que le respect humain est bafoué en RDC.

 

Quand on lui a demandé de préciser le fond de sa pensée, il a parlé entre autres de la modicité des salaires et du nom respect de la valeur des diplômes.

 

Il a raison d’évoquer ces deux phénomènes. Mais, à mon sens, il y en a bien d’autres. La violence notamment en fait partie. Elle peut s’exprimer de diverses façons. Au sein de certains ménages, des maris brutalisent leurs épouses verbalement et physiquement ; des grands frères frappent leurs jeunes frères et sœurs ou leur tordent les oreilles, sans oublier les « bigogos » Dans la rue, les gens s’invectivent et se battent ; les curieux et passants ovationnent le vainqueur et rient du perdant parfois blessé. Ils ne se donnent même pas la peine d’appeler la police ou les ambulanciers ! Sur les ondes, des artistes musiciens se livrent une guerre de mots et d’injures. Sur certaines antennes, des animateurs profèrent des injures contre des politiciens. J’ai entendu deux animateurs se moquer avec insistance du « mbunzu » (visage) et de « nzevo » (barbe) d’un vis-à-vis. C’est méchant ! J’ai aussi vu un autre excité s’acharner sur de soi-disant secrets portant atteinte à la vie privée de tel ou tel concitoyen ou homme politique. C’est grave, très grave ! Tous me donnent raison à moi qui ai dénoncé la dépravation des mœurs en RDC.

ED Congo - au pays des insanités

 

Eh ! Oui ! Voilà des exemples qui nous le démontrent. Nous n’avons pas vu cela auparavant, à part quelques exceptions dont les fameuses satires de Franco Luambo Makiadi :

RD Congo: Franco, le misogyne - Le blog de Célestin S. Mansévani

 

J’ai aussi dénoncé la violation des tombes de nos morts à Kinshasa-Gombe par des sapeurs. Moi, dans mon jeune âge, j’avais peur d’approcher des cimetières. Je redoutais toujours que quelque fantôme en sorte et me fasse du mal. Aujourd’hui, certains Kinois n’ont pas peur de braver nos morts et nos ancêtres :

RD Congo- Sapeurs au cimetière: profanation!

 

Tous ces exemples démontrent a quel point nous assistons, impuissants, a une nette régression de nos mœurs. C’est inadmissible quand on sait que, dans nos coutumes et traditions, on prône le respect des aînés et des autorités, à part les bagarres et violences conjugales qui, il est vrai, ne datent pas d’aujourd’hui mais devraient, elles aussi, être bannies.

 

Si les gens coupables de ces violences physiques et verbales vivaient en Occident, beaucoup d’entre eux se retrouveraient derrière les barreaux par suite de plaintes venant de leurs victimes. Des entreprises de presse, journaux, radio et TV incluses,  ont fermé leur baraque, ruinées par de grands procès des suites de la malencontreuse plume ou déclaration d’un journaliste ou animateur.

 

Je me demande sincèrement comment nos autorités comptent faire pour endiguer ce fléau. En théorie, notre Constitution interdit et sanctionne les violences. Mais dans les faits ? Franco en a fait l’expérience lorsque Louis Kengo wa Dondo, alors ministre de le Justice ou procureur de la République, les a fait écrouer à la célèbre et mal famée prison de Luzumu, lui, ses artistes musiciens et leurs instruments de musique. Et, c’est le même Franco - on le croyait avoir appris la leçon - qui a dénoncé l’impolitesse dans l’une de ses chansons postérieures.

Très Impoli - Franco & le TPOK Jazz 1984

 

Hélas ! Qui a bu boira ! Il est retombé dans ses manies quelques années plus tard, quand il a vu que le public en réclamait, comme au temps romain du « Panem et carences » et se croyant désormais intouchable :

Mamou

Franco Luambo Makiadi- Non

              YouTube - ‪Mario - TP OK Jazz - Franco

 

Je ne sais pas ce qu’il en est à ce jour, car j’en vois des artistes et animateurs continuer à se comporter impunément comme des goujats. A mon avis, il faudrait des campagnes de sensibilisation par voie des médias pour apprendre aux citoyens le respect d’autrui. Nos auteurs de sketches pourraient être mis à contribution ? Ces campagnes devraient montrer les peines auxquelles s’exposeraient ceux qui contreviendraient à la loi en ce sens, dont les montants salés des amendes et les affres de l’emprisonnement.

 

Dernièrement nous avons parlé de la jalousie, des rumeurs, de la corruption et d’autres phénomènes qui ne nous honorent pas. L’éducation populaire est une des solutions à court et moyen termes si nous voulons changer les choses. Je sais qu’il est difficile de combattre ce fléau puisqu’il est enraciné depuis longtemps, mais ne dit-on pas qu’il vaut mieux tard que jamais ?

 

Cent fois, sur le métier, remettez votre ouvrage !

 

KASSAV - NEW VIDEO - DOUBOUT PIKAN - YouTube

Commenter cet article