RD Congo - les femmes en feu

Publié le par Vieuxvan

RD Congo : les femmes en feu

 

 SACHA DISTEL & DALIDA " SCANDALE DANS LA FAMILLE

 

En parcourant la lettre d’Afrik., ce matin, j’ai découvert cet article  qui décrit les mésaventures de l’une des femmes du Swaziland avec le ministre de la justice du pays.

Le roi du Swaziland cocufié par son ministre

L'une des 13 femmes du monarque absolu du Swaziland, Mswati III, profitait de ses absences pour se donner du plaisir avec le ministre de la Justice. Déguisée en soldat, elle s'éclipsait hors du Palais royal pour aller retrouver son amant. Le ministre indélicat aurait été arrêté dimanche alors qu'il tentait de fuir le pays

Cette histoire me rappelle le film « Le Dernier Roi d’Écosse » Pour ceux qui n’ont pas vu ce film, il s’agit d’une caricature d’Idi Amin Dada, alors au pouvoir en Ouganda, qui rencontre un jeune médecin de brousse, originaire d’Écosse, et en fait son médecin personnel.  Malheureusement, leur amitié de brouille lorsque le médecin couche avec l’une des femmes du président.

Il ne faut surtout pas prétendre que les rois africains polygames ont tort de vivre ainsi. À chaque pays ses coutumes. La polygamie ne dérange que les Occidentaux qui sont des mordus du catholicisme. Ce qui dérange, c’est l’infidélité de ces monarques.

Jacob Zuma, polygame infidèle - Afrik.com : l'actualité de l'Afrique ...

 

Seulement, force nous est de reconnaître que « Qui, trop embrasse, mal étreint » Ce n’est pas la première fois qu’un homme d’État africain est cocufié par sa femme ou l’une de ses épouses. Dans le régime Mobutu, nous avons appris beaucoup de secrets, notamment dans l’article « La rumeur au Zaïre de Mobutu: radio-trottoir à Kinshasa » par Cornelis Nlandu-Tsasa. Le ministre Nguz-a-Karl - I-Bond aurait subi les foudres du président après qu’il l’eut cocufié avec Maman Antoinette. J’ai déjà fait allusion à cette infidélité dans un de mes articles, intitulé « la vaillante, la victime, la dévote et la vorace» Nous avons tendance à vite condamner les femmes infidèles. Mais, nous oublions souvent les humiliations subies par celles-ci. Dans le cas de notre Guide clairvoyant, il voyait plus clair sous les jambes des épouses de ses ministres que sur la bonne gouvernance du pays.  Le témoignage de Sakombi Inongo en a fait foi.

Le cas qui me fait mal, c’est celui de Winnie Mandela. Nous savons tous ce que l’un et l’autre ont souffert pour l’Afrique du Sud. Nous aurions tous voulu qu’ils demeurassent unis jusqu’au bout. Hélas ! La pauvre Winnie n’est pas faite de bois.  Je doute fort qu’une femme normale dans la fleur de l’âge, puisse tenir le coup une vingtaine d’années. C’est l’apartheid qui a séparé Nelson et Winnie. Lisez plutôt ceci :.

Quand l’Afrique oublie Mandela

Par Jean-Baptiste Placca

Ils l’ont donc répudiée et mise en quarantaine. On aimerait tant entendre aujourd’hui ces gardiens du temple sur ce qu’il faut bien appeler la vie dissolue de Jacob Zuma.
Les barons de l’ANC auraient-ils été aussi cruels avec Winnie, s’ils eu connaissance de cette chanson d’un groupe ivoirien, qui dit que derrière chaque grand homme, il y a une femme de feu, et que derrière la femme de feu en question, il y a toujours… un petit pompier ?

 

              Affaires de moeurs: à l'étranger les politiques démissionnent... Et ...

 

3. Nombre de femmes recourent à l’infidélité uniquement par vengeance. Lorsqu’elles se sont senties humiliées, comme dans le cas des scandales de Tiger Woods. Il faut une femme à toute épreuve pour gérer une telle crise et surmonter une telle épreuve. N’oublions pas que les femmes se confient souvent les unes aux autres. Voilà pourquoi Franco Luambo Makiadi a chanté « Non ! »

Il n’y a pas que chez les hommes de race noire ou en Afrique qu’on trouve des hommes cocufiés. Nous  savons peu de choses sur les Asiatiques, ceux-ci sachant bien sauver les apparences. Mais, derrière cette facette se cachent souvent des drames aussi poignants que ceux auxquels nous sommes habitués. Je vous ai dégoté cet article qui fait état de magie noire et d’adultère au Cambodge. Lisez plutôt !

 

CAMBODGE • Magie noire et adultère | Courrier international

Depuis la nuit des temps, l’homme a beau vouloir asseoir sa domination sur la femme. Rien n’y fait. Il est à la merci de la femme. Cependant, il refuse de l’admettre. La femme est souvent source d’envie, de jalousie, de cupidité, de querelles, de divisions, de calomnies, de meurtres (Matthieu 15 : 19-20)  Combien d’hommes sont morts à cause d’une simple liaison avec la femme d’autrui ? Combien d’autres purgent une peine de prison à vie ou encore se sont fait jeter un mauvais sort pour le restant de leur vie ?

Makambo mibale ebomi mokili (Il y a deux choses qui dirigent le monde)  Pas besoin de les citer !

 

Qu’on se le dise!

 

À demain !

Sacha Distel - Monsieur Canniball

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article