RD Congo- minerais de sang: la grande lessive

Publié le par Vieuxvan

      RD Congo : minerais de sang –la grande lessive

 

      YouTube - Indépendance cha cha

 

Depuis que le président américain Barack Obama a pris des mesures pour sanctionner les minerais de sang, les voleurs de nos richesses sont sur le qui vive.

Pourtant, on est loin d’avoir endigué ce fléau. Voici un  autre fait marquant qui nous en donne la preuve.

 

Nouveau cas de fraude minière constaté à l’aéroport international de N’djili où s’est encore volatilisé un colis de diamants

 

On ne reprochera pas au président Joseph Kabika de ne pas tout mettre en œuvre pour faire arrêter le trafic illicite des nos pierres précieuses en utilisant les grands moyens, s’il le faut. J’en ai parlé dans l’un de mes articles dont le dernier en date est celui-ci :

RD Congo minerais: finie la rigolade! (17/09/2010 )

 

Les forces armées de notre pays viennent de passer à l’action s’il faut se fier à l’article ci-dessous.

Il est temps de déloger les rebelles des mines de l’Est : Didier Etumba le patron des FARDC décrète le grand nettoyage !

 

J’espère cependant que nos soldats seront équipés adéquatement pour affronter ces escadrons de la mort que constituent les pilleurs de nos richesses. Il ne faut pas se leurrer. Ils ne se laisseront pas faire.

 

Il faudra redoubler de vigilance dans les mois à venir car ces bandits voudront profiter de la fièvre des élections législatives qui monopolisent l’attention de nos autorités publiques pour se réorganiser de façon à résister farouchement à nos militaires.

 

Comme je l’ai déjà souligné, la guerre qui se déroule dans les forêts est souvent meurtrière pour ceux qui ne sont pas habitués avec le terrain. Ce n’est pas pour rien que les maquisards adorent se planquer dans les forêts denses. En Amérique latine, les forces gouvernementales n’ont pas toujours la tâche facile. Tout près de nous, ce  n’est pas pour rien que les Maï-Maï ont souvent offert une opposition tout azimut aux forces qui combattaient contre eux.

 

Il est à espérer que des spécialistes en déminage soient formés à cet effet car, aujourd’hui, les armes de tous genres circulent et ne sont plus sous contrôle. Dès lors les mines peuvent constituer un piège. On l’a vu en Angola, au Soudan et au Mozambique à une certaine époque. Heureusement que nos autorités militaires y ont pensé.

RDC: formation des éléments de l’armée et de la police en matière de déminage

 

J’espère qu’on a pensé et repensé à tous les aléas et imprévus d’une telle campagne de nettoyage.

 

J’espère que cette fois-ci sera la bonne !

/09/2010 )

À demain!

YouTube - ‪Gerev 5/5 :Kintweni (Konono /

Commenter cet article