RD Congo - Néocolonialisme, non !

Publié le par Vieuxvan

 

Vieuxvan.overblog.com

Jeudi 22 décembre  2011

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

L’événement du jour

"Jour le plus sanglant" en Syrie avant l'arrivée d'observateurs R

 

L’article du jour

 

RD Congo – Néocolonialisme, non !

 

J’avais promis de ne plus écrire systématiquement des articles sur les élections à moins d’un cas de force majeure. Avant-hier, j’y ai été obligé à cause de la cérémonie de prestation de serment du président réélu Joseph Kabila ; aujourd’hui j’y reviens pour faire suite aux commentaires d’une certaine presse étrangère qui attribue l’absence des présidents du monde à cet événement à un boycott consécutif à une méconnaissance des résultats de l’élection présidentielle contestée.

 

 Hier, j’ai suivi sur Radio Okapi un débat entre citoyens congolais sur de discours d’investiture du président Joseph Kabila. Deux d’entre eux partagent mon inquiétude quant aux moyens de sécuriser la RDC notamment sur la question de la réforme de nos forces armées et de la police. Bon. Passons !

 

D’entrée de jeu, disons que la victoire de Joseph Kabila à la dernière élection présidentielle, bien que contestée par l’opposition, est commentée par certains concitoyens qui lui sont favorables :

Joseph Kabila Kabange : une victoire logique

 

Venons-en à présent à cette absence très remarquée des présidents occidentaux et africains à sa prestation de serment. En effet, seul son collègue Robert Mugabe du Zimbabwe, lui-même mal vu des chefs d’Etat européens, semble-t-il, était présent à ses côtés.

Joseph Kabila a prêté serment pour un nouveau quinquennat

 

Du coup, la radiotrottoir s’est mise à émettre, commentant et interprétant les raisons des absences des autres présidents qui se sont contenté d’envoyer des émissaires ou leurs ambassadeurs. D’aucuns y ont lu le message d’un boycott, d’autres de prudence, d’autres encore de craintes de violences. Il faut dire qu’on dirait que du kérosène a été sciemment répandu sur le pays à telle enseigne qu’il suffit d’une étincelle pour que tout explose.  Cela pourrait aussi expliquer l’absence ci-haut évoquée. Les présidents amis de la RDC ont encore sûrement en mémoire

le drame de Sange…

 

 

En suivant les informations dans des journaux et sur des chaînes de TV étrangères, on est en droit de se demander qu’est-ce qui fait tant courir la communauté

Commenter cet article