RD Congo - Oeuvres choisies -Yondo Sister - la "bomba congolesa"

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Mercredi 3 août 2011

 

L’événement du jour

 

Les É-U ont frôlé la crise: le Sénat entérine l'accord sur la dette

 

L’article du jour

````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````

 

RD Congo - Œuvres choisies –

Yondo Sister, la bomba « congolesa »

 

L’une des révélations de ces dernières années est sans aucun doute la chanteuse Yondo Sister. Quand je l’ai connue, ce fut lors de l’inauguration des la Cité de la Voix du Zaïre. Je vous ai déjà rabattu les oreilles à l’effet que c’est moi qui ai coordonné la réalisation de l’événement et que, en plus, à la demande d’Eleuthère « Lettre » Lutu Mabangu, j’ai assisté ce dernier qui a réalisé le spectacle inaugural tout en musque

qui réunissait entre autres Adou Elenga (Ata Ndele)  et Rochereau Tabu Ley (Leridi et Soweto). Une émission de télévision se préparé. Nous avons donc répété plusieurs jours avec les artistes. Les deux sœurs Yondo faisaient alors partie des danseuses de Tabou Ley, anciennement appelées les Rocherettes. J’ai donc sympathisé avec elles. L’ainée, celle devenue plus tard l’épouse ou la conjointe de Mimi Ley, était plus réservée ; la cadette, par contre, était plus ouverte. J’ai souvent blagué avec elle. J’aime bien les personnes délurées et dynamiques. J’étais loin de me douter que cette danseuse deviendrait la grande artiste chanteuse qu’elle est devenue aujourd’hui. Je peux bien parodier le titre de sa chanson en affirmant que je l’avais perdue de vue :

Congo - Yondo Sister - Perdue De Vue

 

J’ai été agréablement surpris en visionnant ses clips. Cette compatriote est une véritable bombe. En tout cas, elle n’a rien à envier aux deux grandes célébrités mondiales de son domaine. J’ai cité Lady Gaga et Rihanna. Elle est belle, télégénique, inspirée, danse bien « en tabarouette » et captive notre regard.  Qui plus est, elle n’exhibe pas les parties intimes de son corps.

Congo - Yondo Sister - Africa

 

Ce que j’admire aussi dans ses clips ce sont les changements de looks et de décors. C’est très important. L’image télévisuelle doit vivre, bouger, changer et séduire. C’est ce que j’ai toujours déploré chez certains de nos jeunes réalisateurs amateurs qui nous imposent une pochette de disque ou une photo d’un artiste pendant les 7 à 9 minutes que dure sa chanson. C’est terne, monotone, ennuyeux et fatigant. Avec Yondo Sister, on est comblé.  Elle est notre « bomba congolesa »

Congo - Yondo Sister - Deviation - Remix

 

Je suis très heureux pour elle. Cette petite a le potentiel pour se rendre très loin. J’espère qu’un producteur investira sur elle pour la propulser au niveau international. Rihanna, Lady Gaga ne sont pas nées aux Etats-Unis. Et pourtant, elles y font la loi. Yongo Sister pourrait leur emboiter le pas.  Au fait, elle doit être âgée dans la cinquantaine aujourd’hui. Mais elle n’en pas l’air. De toute façon, pour un artiste, l’âge compte peu. Charles Aznavour, Jocelyn Beroard et Cesaria Evora en sont

la preuve.

(Congo-Soukous)Yondo Sister-Wapi Yo(Paris version) - YouTube

 

Je l’ai toujours dit et je le répète : quand on a de l’imagination, tout est possible. La raison pour laquelle j’insiste pour que nos artistes embrassent une carriere internationale, c’est pour leur bien-être. L’époque des artistes qui mouraient pauvres est révolue. Faisons en sorte que nos artistes puissent gagner des millions comme leurs collègues. Si j’étais producteur de musique, je n’hésiterais pas de sauter sur l’occasion pour miser sur cette valeur sûre.

Congo - Yondo Sister - Mbuta Mutu‏ - YouTube

 

En tout cas, Yondo, ma petite compatriote, je suis très impressionné par tes prouesses et je te souhaite la carriere internationale que tu mérites.

 

Salut, tout le monde ! A demain !

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

 

Le talent ne s’achète pas ; il est inné

Mais il a besoin de mécènes pour briller de mille feux

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain !

Rose Laurens - AFRICA-

Commenter cet article