RD Congo : oui mais comment ? Le gagnant est…

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Samedi 24 septembre 2011

 

Grand Kalle - Independance Cha Cha - YouTube 

 

Les événements du jour   

L’article du jour

 

RD Congo : oui mais comment ? Le gagnant est…

 

Au moment où je m’apprête à publier le présent article, je viens de lire grosso modo  le discours du président Joseph prononcé hier devant la 66ème assemblée des Nations Unies à New York. 

New-York: Joseph Kabila propose la mutation de la Monusco en une mission de développement de la RDC

 

Je ne suis pas d’accord pour sa demande de convertir la Monusco en une organisation vouée au développement des la RDC alors que ce n’est pas la mission de l’ONU dont le rôle se focalise sur la paix universelle. Nous en reparlerons.

 

En attendant, il faut plutôt s’en tenir au projet de partenariat avec la Chine.

 

A ce propos, j’ai lu attentivement l’article ci-dessous. Pour une fois, voici un document qui décrit sans équivoque le projet des accords de partenariat que nos autorités politiques s’apprêtent à signer avec la Chine.

Les contrats sino-congolais du 17 septembre 2007, contrats léonins ou contrat du siècle

 

Dans un de mes articles dans lequel je m’adressais aux multiples candidats à

l’élection présidentielle, j’ai posé une question pertinente à propos des promesses électorales qu’ils transportaient en bandoulière chacun dans sa gibecière :

RD Congo - Oui mais comment?

 

Dans le plan des Chinois, des réponses concrètes sont données à cette question. Allons-y pour l’essentiel sans entrer dans les détails. D’abord, il est question des infrastructures. J’ai déjà dénoncé l’état de nos routes :

RD Congo - Les transports: un vrai casse-têtel

 

Pendant que les 5 chantiers soient entrain de se réaliser, il est bon de revenir sur la construction et la réfection des ponts et routes, particulièrement l’asphaltage de celles-ci. Dans un pays où les pluies diluviennes sont monnaie courante, les routes de terre deviennent boueuses et glissantes, ce qui complique l’acheminement équipements vers les zones agricoles et l’évacuation des produits vers les marchés et les ports du pays.

RD Congo - Asphaltage des routes

 

Un autre point essentiel est celui concernant à la fois l’importation et l’exportation.  Le pont en eaux profondes et le réaménagement du réseau des chemins de fer constituent également des atouts majeurs.

RD Congo: port en eaux profondes

 

De fil en aiguille, nous en arrivons au cœur même de la nécessité absolue de moderniser nos régions et campagnes. Il est impensable que, en plein 21ème siècle, nos populations rurales vivent encore dans des cases et huttes, privées d’électricité et d’eau courante, comme au temps de nos arrières, arrières et encore arrières grands pères.

Des villageois!Des villageois

 

J’ai déjà proposé des pistes de solutions dans ce sens. Quand on visite des villages occidentaux, on se croirait dans de petites villes. Tout y est moderne au point que beaucoup de leurs habitants ne sont pas attirés par les grandes villes du moment qu’ils ont tout le confort qu’ils désirent. Ici, au Canada, par exemple, les éleveurs et agriculteurs sont regroupés autour de paroisses et ils disposent de centres d’achat, de banques, cliniques, pharmacies et autres services indispensables. On pourrait imiter leur exemple ?

RD Congo - Habitat rural

 

Il est essentiel que des usines agro-industrielles et de transformation soient implantées ici et là, partout. Elles auront l’avantage de créer des millions d’emplois à la grandeur du pays :

RD Congo: la forêt équatoriale

 

Qui plus est, ces compagnies fonctionnant à l’électricité et, avec les éclairages tant publics que domiciliaires découlant de la modernisation, le barrage hydro-électrique d’Inga pourra être plus rentable :

RD Congo - Inga, un tonneau des Danaïdes?

 

A condition, bien sûr, que le fleuve ne connaisse pas une baisse considérable de son niveau d’eau comme c’est le cas présentement. Heureusement que ce n’est qu’un problème cyclique, à ce qu’on dit !

Inquiétante baisse du fleuve Congo : « l’étiage est un phénomène cyclique », affirme l’Adg de la Snel

 

Tous ces projets de réalisations se retrouvent dans le plan de développement proposé par la Chine. C’est peut-être le moment de lui demander d’inclure l’achèvement des travaux de notre grand barrage électrique national à son agenda ?

 

J’en arrive au point le plus crucial : la sécurité aux frontières du pays. Je ne me souviens plus combien d’articles j’ai écrits à ce propos. Dans son discours à l’ONU, le président n’a pas dit toute la vérité. La sécurité n’est pas une chose acquise. Les pillages de nos ressources minières et les actes de violence sur nos populations

continuent et perdurent. Là aussi, j’ai proposé des solutions dont celle-ci :

The border.

 

Je me suis souvent insurgé contre les demi-mesures et j’y suis carrément allé d’une proposition qui traduisait mon exaspération devant la crise humanitaire qui affecte l’est de la RDC.

RD Congo - Vivement des avions de chasse ! 

 

Aujourd’hui, on se rend seulement compte de la gravité de la situation parce qu’elle risque de compromettre les élections en cours.

Insécurité au Kivu : élections 2011 menacées

 

Dernièrement, j’ai bien apprécié le recours aux formateurs de l’armée belge pour doter notre armée de bataillons d’intervention rapide :

lire +

 

Cependant, « Trop peu, trop tard », ai-je envie de dire. Je n’ai plus tellement confiance aux Occidentaux depuis que des allégations de complots qui s’accrochent à leurs basques :

RD Congo - La RD Congo est-elle indépendante?

 

Moi, si j’étais le gouvernement congolais, je proposerais aux Chinois d’inclure la sécurité de l’est du pays dans leur plan.

RD Congo: la Grande Muraille

 

Maintenant que les Chinois sont disposés à s’implanter à l’est du pays, ils ont intérêt à protéger leurs installations et investissements dans zones minières ; ils ne permettront plus aux hordes de voleurs et pilleurs de continuer à opérer impunément comme ils le font aujourd’hui. Si, comme d’aucuns l’affirment, il y a des forces occultes occidentales derrière les actes longtemps décriés, les Chinois sauront comment leur clouer le bec et leur demander de se tenir désormais à carreau. N’oublions surtout pas qu’ils sont présentement en position de force par rapport au reste du monde:

La Chine vient de s'eveiller

 

En tout cas, la coopération sino-congolaise me parait une excellente solution à la fois pour sécuriser le pays et pour l’aider à sortir autant de l’état de « grand village » dans lequel les Belges l’ont laissé que des 50 ans de misère qu’il a connus après leur départ.

 

Voilà qui répond à ma question aux candidats à la présidence formulée dernièrement comme suit : « Oui mais comment » ?

 

A ce titre, le gagnant est…

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

 

Un idiot de naissance est plus crédible

Qu’un intellectuel qui feint de l’être

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

 

Congo - Mbilia Bel - Naza

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article