RD Congo - Pas de pitié pour Bradock

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Dimanche 3 avril 2011  

 

      Congo - Mbilia Bel - Naza

*****************************

L’événement du jour   

Le sang coule à Abidjan. Jusqu’ à quand ce chaos durera-t-il ?

Abidjan dans les combats, 800 morts dans l'Ouest.

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

L’article du jour

 

 

RD Congo- Pas de pitié pour Bradock !

 

Incroyable mais vrai. Le colonel Bradock devant la justice ! Un haut cadre de notre armée ! Un homme au-dessus de tout soupçon ! Franchement, c’est avec indignation que j’ai pris connaissance de l’article ci-dessous.

Un colonel criminel dans le filet de la Police

 

Nous nous sommes souvent demande pourquoi l’insécurité continuait à prendre Kinshasa en otage. Nous avons connu les balados, les Kuluna et autres voyous qui détroussaient les pauvres citoyens.

RD Congo - le règne des militaires (02/12/)

 

Tout cela n’était que du menu fretin comparé à la grosse prise qui vient de tomber dans les filets de la police.

 

Celle-ci se devait de réaliser ce grand coup car on a souvent dénigré notre armée et notre police, les traitant d’incapables ou même de complices.  Ce n’est jamais facile de parer des actes de banditisme comme ceux-la lorsqu’ils viennent de nos propres effectifs corrompus et insubordonnés.  Des inciviques hypocrites, il y en aura toujours.

 

Ici, au Canada, un haut cadre de l’armée, le colonel Russel Williams s’est fait prendre la main dans le sac. Il a étranglé plusieurs victimes auparavant et personne ne pouvait se douter de ses méfaits surtout qu’il avait reçu beaucoup de décorations par le passé.

    Journal de Montréal – Actualités - Le colonel Williams ...

 

Tout ça pour vous dire qu’on ne peut jamais deviner ce qui se passe dans la tête d’un homme tant que cela ne nous a pas été révélé ou que la personne n’est pas passée aux aveux. Il y a beaucoup de criminels qui courent les rues pendant que des innocents croupissent en prison à leur place, victimes d’erreurs judiciaires.

 

Les hautes instances juridiques militaires de notre pays devraient prendre les sanctions les plus sévères contre un homme comme le colonel Bradock qui fait la honte de notre armée et de notre pays. Et que dire des victimes ? Seront-elles dédommagées ?

 

Il faut faire l’exemple. En langage québécois, il existe une expression qui dit : « Pas de pitié pour les canards boiteux » C’est bien le cas de le dire !

```````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````````

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

Quand vous devez traquer des vipères ou des cobras

Vous avez intérêt à enfiler des bottes et des gants

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain!

Rose Laurens - AFRICA-

 

 

 

Commenter cet article