RD Congo - prédateur sexuel vs prédateurs financiers

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Jeudi 19 mai  2011

 

 

Je vous ai prévenus. Mon ordinateur continue de faire des siennes.

A propos des corrections, il me fait souvent faux bond. J’ai tout essayé surtout pour les accents, croyez-moi ! 

 

L’événement du jour

 

Oprah ! Eh oui ! Encore elle ! Cette femme est digne d’éloges et de respect !

Un hommage grandiose à Oprah Winfrey

 

L’article du jour

 

 

RD Congo – DSK : prédateur sexuel vs prédateurs financiers

 

Plus les jours passent, plus nous en savons davantage sur la personnalité de Dominique Strauss-Kahn et sur la suite des événements à venir en ce qui le concerne. Voici un autre témoignage qui s’ajoute à ceux déjà entendus sur ses penchants sexuels.

[AFFAIRE DSK] Une journaliste se dit harcelée par DSK

 

Ses détracteurs n’en démordent pas. Ils croient dur comme fer qu’il est coupable. Tout cela en raison de ses antécédents.

Ma réponse aux défenseurs trop zélés de DSK

 

A l’heure qu’il est et a mesure que les jours et heures s’égrènent, l’accusation et la défense se préparent à l’abri des murs et loin des regards.

DSK : la partie de bras de fer judiciaire ne fait que commencer

 

Entre-temps, le criminel et sa victime sont l’un en garde à vue pour qu’il ne se suicide pas et l’autre interrogée pour réunir le plus de preuves possibles afin de mieux confondre l’accusé.

DSK : la victime présumée 'tra …

 

Il y a une chose qui m’intrigue, moi, a propos de ce qui s’est passé dans cette chambre d’hôtel. Il y a eu le mot « fellation » qui a tout déclenché dans ma tête.

Affaire DSK: la plaignante dément tout consentement

 

A force d’écrire des scénarios fictifs, on finit par imaginer différentes hypothèses  advenant un événement incongru comme celui-là.

 

Et si l’on essayait de reconstituer, dans une version à nous, le fil événements ?

 

Si l’on parle de fellation, c’est que la victime a été consentante au début juste pour sucer DSK mais que c’est lorsque ce dernier a voulu qu’elle lui offre son sexe que les choses se sont gâtées. Il se passe bien des choses dans les hôtels de luxe. DSK a surement appris d’un ami que les femmes de chambre du Sofitel avaient l’habitude d’offrir certaines faveurs à leurs clients. Voilà pourquoi il aurait choisi de séjourner dans ce palace. Naturellement, les proches de la victime, qui séjournent à Conakry, loin de New York et ne pouvant présents sur la scène du crime, ont essayé de la disculper :

Guinée : Affaire DSK - L'entourage de la ...

 

Personnellement, je vois très mal quelqu’un obliger une femme à lui pratiquer une fellation à moins de l’avoir maitrisée auparavant avec une force extraordinaire et même lui avoir mobilisé la tête et le cou. Et, même alors, elle l’aurait mordu et ça

lui aurait fait très mal.

 

Je suis presque convaincu que la plaignante et l’accusé ne nous disent pas l’une et l’autre toute la vérité sur le déroulement exact de cette affaire.  Qu’est-ce qui nous dit que DSK n’a pas téléphoné à la réception pour se faire servir une femme de chambre, genre fille d’escorte, ce qui expliquerait le fait qu’il sortait de la douche, nu, lavé et parfumé lorsque la femme est entrée dans sa chambre ? Comment une femme de chambre peut-elle entrer dans une chambre occupée par un client pendant que ce dernier s’y trouve encore ? D’habitude on demande à l’occupant quand il libérera la chambre ou, s’il a des activités dans la journée, à quel moment l’employée peut passer pour faire le ménage ? Cette fille-là n’était-elle pas une fille d’escorte pseudo femme de chambre ? On dirait qu’il y a eu une complicité de l’hôtel quelque part et que ce serait plutôt une pratique courante qui a mal tourné ? Voilà pourquoi on aurait fait disparaître momentanément la fille d’escorte le temps de lui donner l’identité d’une femme de chambre et lui bricoler quelques faux documents la faisant passer pour une employée régulière ?   

 

Ceci étant, femme de chambre ou fille d’escorte, je continue de croire que la femme, attirée par la vue des billets verts, a accepté de lui donner une fellation genre vite fait. Pour notre Dom Juan, il s’agissait d’un cas non-conforme. Il avait payé pour qu’on satisfasse tous ses caprices, comme à l’habitude. La femme, qui l’a trouvé trop vieux ou … heu…heu…a naturellement refusé. C’est alors que, ordinairement habitué à se faire obéir au doigt et à l’œil, notre homme, qui se trouvait déjà dans tous ses états – il avait peut-être auparavant ingurgité du viagra pour faire bonne figure, qui sait ?-, a vu rouge (perdu tout contrôle), d’où sa tentative de forcer la fille à remplir son « contrat » comme il est convenu habituellement. Cela expliquerait les traces de griffes sur son corps laissées par la victime qui s’est débattue, changeant du coup son consentement initial en tentative de viol.

 

Comme il insistait, elle a sûrement crié et a pu se libérer puis courir vers la porte. Une fois dans le couloir, elle s’est mise à crier plus fort, pour ameuter les gardes de sécurité. Pris de panique, l’agresseur a alors rapidement plié bagages, emportant ses effets personnels, davantage  pour éviter un tapage médiatique que pour se soustraire aux agents de sécurité, ces derniers ignorant vraisemblablement ce qui se passait en coulisse. Voilà pourquoi, dans la précipitation à prendre la poudre d’escampette, il en a oublié son cellulaire !

 

Il y a un autre détail aussi qui cloche dans mon ciboulot. Comment un homme aussi important que DSK se déplace-t-il sans garde du corps ? Et si des terroristes s’étaient avisés de l’estourbir ou de le prendre en otage ?

 

Soyez certains que les avocats de DSK n’hésiteront pas d’essayer de démontrer la complicité de l’établissement dans cet incident. Dans ces grands hôtels de luxe, il se passe bien des choses pas catholiques, juste pour s’attirer des clients bien nantis à la recherche de petites gâteries collatérales.

 

Comme je vous l’ai dit, mon analyse hypothétique n’est que l’opinion d’un gars habitué aux mises en scène. Mais je suis d’avis qu’il y a un brin de vérité dans mon analyse de la situation.

 

Le procès, si procès il y a, nous dira si j’ai tort ou raison.

 

Quoi qu’il en soit, consentante pour la fellation et non consentante pour le coït, cela ne change rien à la donne. Le fait de proposer de l’argent en retour de faveurs sexuelles constitue déjà en soi un délit criminel. DSK aura du mal à se tirer d’affaire.

Cependant, il ne sera peut-être pas le seul à porter l’odieux de cette affaire bizarre.

L’hôtel Sofitel aura certainement à rendre des comptes et à se présenter à la barre des accusés. Mais, avec de l’argent, tout peut arriver d’autant que ses avocats, des rapaces dit-on, sont les mêmes qui ont fait disculper feu Michael Jackson. Le pauvre a perdu beaucoup d’oseille dans l’opération au point qu’il a presque été acculé à la faillite de son vivant.

 

Autant vous dire que le procès de DSK qui va s’ouvrir vendredi risque de durer toute une éternité et c’est le genre d’affaire qu’affectionnent les avocats américains de la défense. Cela va faire monter les enchères. C’est moi qui vous le dis !

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

Si vous voulez pratiquer un sport de contact

Assurez-vous que vous portez un casque

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain !

Rose Laurens - AFRICA-

Commenter cet article