Violence et racisme à l'italienne.

Publié le par Vieuxvan

Violence et racisme à l’italienne.

Il y a belle lurette que j’ai commencé à écrire cet article sur le nouveau visage de l’Italie et son intolérance vis-à-vis des immigrés. J’avais mis mon texte en veilleuse à cause du drame d’Haïti et voilà que je me vois obligé de le terminer, l’occase faisant le larron.

Le meurtre d'un jeune Egyptien déclenche des affrontements entre ...

Les tensions raciales qui sévissent en Italie cachent un mal profond. Les immigrés qui vivent en Italie sont frustrés par le climat malsain qui prévaut dans ce pays à leur endroit. Celui-ci peut avoir engendré ces violences inter-ethniques faute de pouvoir contenir des années de frustration. Le maire de Milan a expliqué que les tensions entre les groupes d’immigrés étaient devenues monnaie courante. Une situation

Italie : crainte d'une “chasse aux immigrés” noirs en Calabre ..

La position , disons plutôt la mollesse du maire de Milan me rappelle une pièce de Molière où il disait : « Battez-vous tant qu’il vous plaira ; il en restera toujours quelque chose »

Mes études gréco-latines au secondaire m’ont appris bien des choses sur les Grecs et les Romains, deux peuples dont le monde occidental et le nôtre tirent plusieurs de leurs sources notamment en ce qui a trait à la politique, au droit, à la littérature et à l’art. De leurs mythologies et des guerres qu’ils ont livrées contre les autres peuples, nous avons appris qu’il s’agissait de deux peuples habitués à la violence. En ce qui concerne les Romains particulièrement, nous en savons énormément sur les guerres puniques, la conquête de la Gaule et d’autres campagnes militaires. Il n’est un secret pour personne qu’ils adoraient se délecter assister dans les arènes aux combats de gladiateurs ainsi qu’ aux massacres d’innocentes victimes dont les chrétiens au temps de l’Église des catacombes.

Malheureusement pour eux, leur apogée s’est muée en une folie des grandeurs qui a précipité leur chute. Point besoin d’être un surdoué pour en apprendre sur les hauts et les bas de ce peuple. La littérature et le cinéma nous ont largement gavés d’ouvrages d’excellente qualité. J’ai visionné « Quo vadis », « Jules César », « Gladiateur », « Spartacus » et tant d’autres comme les aventures de Astérix et Obélix, Vercingétorix et autres merveilles du septième art. Je ne m’en suis jamais rassasié.

Toutes ces aventures romaines sont évidemment choses du passé. La nouvelle Italie est reconnue pour avoir été le berceau de la mafia qui sévit en Sicile, en Corse et s’est transporté outre Atlantique avec tous ces célèbres mafiosi comme Al Capone, Bonano et autres, avant de s’étendre partout dans le monde, prêtant son nom à d’autres organisations criminelles. Là aussi le cinéma n’est pas demeuré en reste et a immortalisé l’essentiel du phénomène : « Al Capone », « La Cosa nostra », « Il était une fois en Amérique », « Le Parrain », etc. sont de ceux-là. Si vous voulez en savoir plus, je vous recommande le blog ci-dessous :

Blog de connectedguy - Crime organisé et Terrorisme. - Skyrock.com

Entre-temps, l’Italie elle-même, dit-on, est prise en otage par la mafia. Elle est, semble-t-il, partout. Des politiciens en ont fait les frais, dont Aldo Moro. Toutes les branches de la sociétés sont infiltrées par la mafia à tel point qu’on ne sait pas si le Vatican est aussi dans le coup ou si l’un et l’autre des présidents qui sont élus pour diriger le pays fait aussi partie de ce mouvement clandestin. Il n’y a pas longtemps, un événement bizarre s’est produit. Du jamais vu.

Le pape agressé en pleine messe de minuit | Actualités au .

Quelques semaines plus tard, ce fut au tour du président de la république italienne, Silvio Berlusconi, de subir un assaut qui a laissé des traces sur son visage.

 Silvio Berlusconi victime d'une agression ce soir - Silvio ...
Berlusconi en bonne place dans la crèche‎ -

Pendant que se déroulent ces règlements de comptes internes, un fléau immonde a vu le jour en Italie : la chasse aux immigrés.  Comme tout le monde le sait, l’Italie est situé de l’autre côté de la Mer Méditerranée et il est donc facilement accessible aux Africains des pays arabes qui vont y chercher du travail, ce qui est tout à fait normal. Hélas ! Ils se butent de plus en plus à des actes inqualifiables dictés par la xénophobie.

Le Figaro - Flash actu : Italie : 2 immigrés grièvement blessés

Chasse à l'immigré.

Dernièrement, la violence a ouvertement éclaté dans le pays où les immigrés ont carrément été victimes d’une chasse aux sorcières. La police a dû intervenir et un policier a même péri dans les échauffourées :

Violence en Italie: un policier meurt - RDS.ca

Italie: Neuf immigrés attaqués en Calabre - 20minutes.fr

Le sort des Africains est vraiment déplorable en Italie. Cette situation perdure depuis des années ; elle a été dénoncée maintes fois. Apparemment, les autorités italiennes ont préféré faire la sourde oreille.

Mafia, immigration et racisme en Italie.

« Les Africains occupent la dernière place parmi les immigrés en Italie »

À la lumière de cette nouvelle vague de violence, j’espère que les autorités italiennes vont prendre leurs responsabilités. Lorsque des jeunes se sentent marginalisés ou victimes d’injustices fragrantes, ils finissent par exploser. Comme ils ne peuvent pas s’attaquer directement aux forces de l’ordre, ils vont s’affronter entre eux. Un jour, ils ne se battront plus les uns contre les autres. Ils profiteront d’une émeute comme celle-là pour se retourner carrément contre les forces de l’ordre venues pour les séparer. Il ne faut pas prendre les immigrants et émigrés pour des canards sauvages. Il n’y a pas longtemps la France a eu du mal à contenir de jeunes immigrants qui étaient décidés à se vider le cœur en s’attaquant aux forces de l’ordre.  Demain, c’est l’Italie qui risque d’être à feu et à sang à cause de la xénophobie dont font preuve certains de ses citoyens. Il est temps que ça s’arrête.

J’espère fermement que l’Organisation mondiale pour les Droits de l’homme va intervenir de toute urgence et, s’il le faut,  demander des comptes aux autorités italiennes qui font preuve d’un laxisme coupable dans ce dossier.

Nous en reparlerons !

Commenter cet article