RD Congo: mécanisation agricole

Publié le par Vieuxvan

RD Congo : modernisme et électricité

 

Sacha Distel - Monsieur Cannibal

 

Au fil des jours et de mes articles, je n’ai cessé de plaider pour le développement de nos régions,  principalement de la nécessité d’y implanter des industries agricoles. À mon avis, c’est l’un des échecs de la colonisation.

RD Congo: moderniser le Bas-Congo

RD Congo - le bon jugement de Kengo (20/09/2010 )

 

Dans la même foulée, je plaide pour la mécanisation agricole afin de faciliter la tâche aux paysans qui se consacrent à l’agriculture.  À cet égard, j’ai accueilli favorablement la visite du président Joseph Kabila faite en Chine à une usine spécialisée en la matière.

Le chef de l’Etat a visité des usines de fabrication de tracteurs agricoles

 

Si le cœur vous en dit, je vous fait lire un article qui parle de la mécanisation agricole telle qu’elle est perçue par la FAO.

              FAO : Mécanisation agricole

 

Puisque la Chine est à l’honneur par les temps qui courent, voyons comment la mécanisation agricole s’est comportée dans les premières années de l’actuelle décennie.

             Le machinisme agricole en Chine

 

Comme on le voit, le succès de la mécanisation agricole en Chine est mitigé. Cependant, il a été positif dans l’ensemble. Et puis, n’oublions pas qu’il existe des facteurs comme la nature du sol et le climat qui ne sont pas les mêmes en Chine et en Afrique.  Justement, à propos de celle-ci, certains pays africains reconnus pour leur climat aride ont eu la même idée, à savoir le  recours à la mécanisation agricole. Parmi eux figurent le Mali et le Bénin.

              Document sans titre

              La Croix du Benin

Mais., faisons gaffe ! La mécanisation agricole n’a pas que des effets bénéfiques. Dans certains cas les sols en subissent de sérieux dégâts.  C’est pourquoi j ’appuie cette initiative destinée à examiner  le projet de mécanisation agricole de nos campagnes de façon scientifique.

Comment développer l’agriculture en RDC ? Des scientifiques congolais et belges réfléchissent sur le sujet en Belgique

 

Si ces études s’avéraient concluantes, j’aurais une suggestion à faire, c’est de construire sur place au pays des usines de fabrication de machines agricoles ainsi que des usines de fabrication de pièces de rechange dans divers domaines. Voici quelques machines qui pourraient alléger le fardeau des agriculteurs et fermiers de chez-nous.

              Materiel agricole, recolteuse, peleuse, bineuse, piqueuse, machine ...

 

 Savez-vous que les Cubains sont reconnus comme parmi les meilleurs mécaniciens au monde ? Ces gens-là sont doués pour fabriquer eux-mêmes des pièces d’autos à tel point que dans les rues de La Havane on peut croiser de nombreuses bagnoles datant des années 20 qui roulent encore.

 

Je sais que le problème de pièces de rechange préoccupe beaucoup de nos compatriotes. Beaucoup de voitures et autobus se sont retrouvés à la casse parce qu’on ne pouvait trouver des pièces de rechange sur place.

 

Nous ne pouvons nous permettre d’importer des pièces de rechange de l’étranger alors que nous pouvons les fabriquer nous-mêmes et en devenir des exportateurs au bénéfice de pays voisins, sachant que le problème affecte certains d’entre eux aussi.

 

J’espère que nos autorités vont aller de l’avant avec ce projet.

 

À demain !

Sacha Distel - Monsieur Cannibal

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article