RD Congo: Kimbangu, le héros nationalRD Congo: Simon Kimbangu, héros national SACHA DISTEL & DALDA " SCANDALE DANS LA FAMILLE Le président Joseph Kabila vient de poser un autre geste fort lou

Publié le par Vieuxvan

RD Congo: Simon Kimbangu, héros national

 SACHA DISTEL & DALDA " SCANDALE DANS LA FAMILLE

Le président Joseph Kabila vient de poser un autre geste fort louable. Il s’agit de l’élévation du prophète Simon Kimbangu au rang de héros national.

Les Kimbanguistes remercient J. Kabila pour la décoration de Simon ... -

Je l’ai toujours dit, cet homme-là fut un héros hors pair. Ce n’est pas tant sa qualité et ses dons de prophète que j’admire, c’est sa résistance aux forces coloniales à une époque éloignée où les droits de l’homme étaient inconnus dans notre pays et où aucun Noir n’avait droit de parole.

Il faut se rapporter en arrière et se poser la question de savoir ce que représentait un Congolais de l’époque de 1921 aux yeux des autorités coloniales. Je ne pense même pas qu’il existait des écoles secondaires à cette époque-là. Il faut être doté d’une puissance spirituelle extraordinaire pour avoir défié l’administration coloniale cette époque-là.

D’aucuns considèrent Simon Kimbangu comme un prophète du fait qu’il a prédit des événements à venir.

Nostradamus n’a-t-il pas fait le même chose à une échelle encore plus universelle ? À propos des miracles, des magiciens et prestidigitateurs nous en mettent plein la vue. Sont-ils forcément des prophètes ? Non ! Si vous lisez la Bible ( Deutéronome 18 : 9-14) vous rendrez compte par vous-mêmes que la divination, la magie et l’astrologie étaient interdites. Ce que je veux dire, c’est que le fait d’opérer des miracles ne signifie pas qu’on est de Dieu. Voici des passages de la Bible qui en donnent la preuve :

Luc 9 : 49-50 : Nous avons vu un homme qui chasse les démons en ton nom….

Actes 8 : 18-19 ; Simon, le magicien.

Actes 16 :16-19: une servante, qui avait un esprit de python et qui, en devinant, procurait un grand profit…

Matthieu 24 :24 Car il s’élèvera de faux Christ et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles…

 

J’ai lu dernièrement un article de m’Bisengambi, un prince du royaume de Maï-Ndombe qui n’a rien à voir avec la doctrine chrétienne. Kimbangu y est cité comme un des libérateurs envoyés par nos ancêtres. Je vous en ai parlé dernièrement :

« une Armée de libération invisible sera conduite par Simon KIMBANGU, une Dame libératrice et Tous les Patriotes morts depuis la nuit des temps… » 

Le mérite de Kimbangu, en tant que prophète, selon certains de ses adeptes, résidait dans le fait que ses œuvres étaient faites en Dieu, étant lui-même un envoyé de son Fils unique Jésus-Christ. Cependant, de plus en plus de personnes pensent le contraire. L’armée de libération dont il est question ci-dessus n’aurait rien à voir avec le christianisme.

.:CongoForum:

Que faut-il en conclure ? Difficile à dire ! Une chose est certaine, cependant. Papa Diangienda se serait, semble-t-il, détourné de la mission que lui a confiée son père. Il aurait façonné une autre Église à sa façon. D’une part elle est chrétienne, d’autre part elle est universelle :

« Tata Simoni wanungini, yala ke yala mu nza ya mvimba »

Nous savons aussi tous que beaucoup d’insinuations ont été portées contre Diangienda, notamment à propos de ses prétendues  pratiques de magie et ses relations privilégiées avec le régime Mobutu.

africat : Message: Rappel à Mr Wazi des obsèques de la regrettée

Il ne nous appartient pas de nous immiscer dans les conflits internes ou d’intérêts qui secouent actuellement l’Église kimbanguiste. Cependant, en lisant cet article et d’après plusieurs faits irréfutables, ceux qui prétendent que les Kimbanguistes n’ont pas bénéficié des manes de Mobutu nous prennent pour des abrutis. Tenez ! L’implication de Joseph Diangienda dans la politique ne date pas d’hier. En juillet 1960, il a posé un geste héroïque et historique qui est presque passé inaperçu.

udpspeupleuni : Message: Fw: La vérité sur la mutinerie du 5 .

La participation active des Kimbanguistes dans le régime Mobutu n’est pas un secret de polichinelle. Beaucoup de ses adeptes ont été nommés à des postes politiques importants et l’Église elle-même a longtemps soutenu le pouvoir en place. Ce sont justement  la mort de Diangienda et la chute de Mobutu qui ont porté un dur coup à cette Église.  En effet, même s’il a résisté à l’autorité coloniale, Kimbangu n’a jamais fondé de parti politique. S’il avait encore été vivant, je me demande s’il ne se serait pas opposé à la dictature mobutiste au lieu de se compromettre comme Joseph Diangienda, son fils, l’a fait. On n’est pas obligé d’être politicien pour dire sa façon de penser ou contribuer au développement de son pays.

Ce que j’essaie de rentrer dans votre tête, bien aimés lecteurs et lectrices, c’est le fait que Simon Kimbangu fut un patriote, le plus émérite, selon moi,  des  précurseurs de notre indépendance, puisque lui, qui n’était pas très instruit et n’avait ni conseillers pour le soutenir, ni défenseurs des droits de l’homme pour le défendre, ni  journalistes pour donner l’heure juste, a pu tenir tête à une machine aussi puissante que  la colonisation quarante ans avant les trois Joseph, à savoir  Kasa-Vubu, Mobutu et Diangienda,  et  avant le 30 juin 1960.  À cette époque-là, mon propre père Léonard Nsingani ( pays d’autrui) Ndongala, né en1918 et ma mère Thérèse Nsemba, née en1921, étaient encore des bébés ! À cause de tout cela, il méritait et mérite d’être reconnu comme tel par le 4ème Joseph, Kabila, même s’il n’avait pas été un prophète. Pour moi, il demeure le meilleur de tous nos héros de tous les temps. C’est lui le père de l’indépendance de la RDC.

Tout cela pour vous dire que l’homme que le président Joseph Kabila a élevé au rang de héros national, c’est le patriote précurseur et non le faiseur de miracles ni le prophète. Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu !

Merci de votre bonne attention et à demain !

 

Sacha Distel - Monsieur Cannibal

Commenter cet article