RD Congo - Fils de Dieu

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Mardi 1er juin 2011

 

L’événement du jour

 

 

L’article du jour

 

 

RD Congo – Fils de Dieu

 

Certaines personnes athées et tous les ennemis du christianisme essaient par tous les moyens de dénigrer celui-ci en relevant certaines imperfections de la Bible. Je crois que tous ceux qui se disent croyants devraient essayer de savoir ce qui se dit ailleurs pour se porter à la défense de l’Eglise de Christ.

 

Aujourd’hui, je m’en vais vous parler de la confusion du terme « fils de Dieu » que l’on trouve ici et là dans la Bible. Lequel désigne d’autres personnes que Jésus-Christ, Fils unique de l’Eternel, notre Dieu et Créateur.

 

Si j’en crois mes lectures, il semble que c’est Moise qui a écrit l’Ancien Testament. Or, à deux reprises, à ma connaissance, il cite des « fils de Dieu » en voulant dire « les anges déchus ».

Genèse 6:4 Les géants étaient sur la terre en ces temps-là ...

 

Il est bien entendu que l’auteur faisait allusion aux anges déchus qui se sont incarnés dans les seins de ces femmes. C’est d’ailleurs ce qui indigna Dieu au point de décider l’extermination de tout ce qui vivait en ce temps-là. D’où le déluge.

 

Plus loin, nous retrouvons une autre allusion aux « fils de Dieu :

 

Qui est Dieu

Job 1:6 Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l’Eternel,

 

Dans ce cas-ci également, le mot ‘fils’ prête à confusion. On aurait du plutôt utiliser le terme « démons » car c’est bien d’eux qu’il s’agit. Chaque fois que Dieu est glorifié quelque part, le diable vient pour détruire. Nous l’avons vu avec Adam et Eve (Genèse 3) avec Job (Job 1), avec Jésus (Matthieu 4 :1-4), avec Paul (2 Corinthiens 12 :7)                                                                                                                                                                                                                            

 

Souvenez-vous de la parabole de l’ivraie (Matthieu 13 : 24-30).

Pourquoi Satan se prend-il pour Dieu ? Il le fait croire à ceux qui sont bornés. Il est le père du mensonge (Jean 8 :44) Il n’a jamais digéré le fait qu’il ait été précipité sur terre avec ses anges rebelles, les démons (Ezéchiel 28)  et que Dieu ait crée toutes les merveilles dont l’homme profite sur la terre. Sa haine et sa colère se sont centuple lorsqu’il a su que nous, les hommes, allions le remplacer au paradis d’où lui, il a été à jamais éjecté.

 

Mais il sait que son heure viendra bientôt (2 Thessaloniciens 2 : 8). En attendant qu’il soit anéanti, il s’efforce de séduire le plus possible de personnes pour les précipiter avec lui dans le feu éternel préparé pour la fin des temps.

 

En réalité, Dieu n’a qu’un Fils unique, le Seigneur Jésus-Christ» et il a adopté des fils. Tous ceux qui se réclament de Jésus sont de ceux-là (Jean 20 :17 ; Hébreux 2 : 13-17 ; Matthieu 6 : 9-13)

 

Ainsi donc, si Jésus a fait de nous des héritiers par adoption, efforçons-nous d’être saints et irrépréhensibles de peur que le nom de Dieu ne soit blasphémé à cause de nous. Veillons et prions pour demeurer fermes dans la tentation et les persécutions. Ne dites surtout pas « Moi, je prie ; le diable ne peut rien contre moi » Vous avez-vu l’exemple de Job et de l’apôtre Paul. Dieu ne vous tentera jamais mais il peut le permettre au diable pour un temps afin de vous éprouver d’une part et de lancer un défi à ce dernier d’autre part, sachant bien que vous êtes un des siens et que, à ce titre, le diable perd son temps à essayer de vous attirer dans les mailles de son filet.

 

Soyez rassurés. Vous ne serez jamais tentés au-delà des vos forces (Jacques 1 : 13). Et, si vous êtes fidèles, Jésus vous fera triompher des épreuves sataniques et vous propulsera à un niveau que vous ne vous imaginiez même pas.

 

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

Le séjour des morts est un lieu de transit

Paisible pour les justes, pénible pour les impies

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain !

Rose Laurens - AFRICA-

 

Commenter cet article