RD Congo - Soins à l'etranger: à qui la faute?

Publié le par Vieuxvan

                   Vieuxvan.overblog.com

Samedi 18 juin 2011

 

L’événement du jour

Michelle Obama se transforme en ouvrière de charme et mouille le maill …

 

     L’article du jour

 

 

   RD Congo –

   Soins à l’étranger. A qui la faute ?

 

Hier, j’ai publié un article sur Rochereau Tabu Ley, hospitalisé dans une clinique de Namur en Belgique. Si lui et d’autres malades soignés hors du pays ne reçoivent pas beaucoup de visites, c’est peut-être que tout le monde n’a pas les moyens de se payer un séjour européen pour aller les consoler ?

 

Ce n’est pas la première fois qu’un de nos artistes se fait soigner hors du pays. Feu Franco Luambo Makiadi, Kester Emeneya et tant d’autres ont suivi le même chemin. Cela n’est rien comparé au nombre de ceux qui sont transférés d’urgence en Afrique du Sud pour aller y rendre l’âme. Ce fut le cas de feu Kidiamfuka et autres.

 

Ce ne sont pas que les artistes qui sont concernés par ce phénomène. Des politiciens aussi.  Ngongo Kamanda, Nguz A - Karl -I Bond et autres ont suivi la même voie. Je n’ai jamais compris pourquoi nos malades se font soigner à l’étranger alors que nous avons de bonnes cliniques chez-nous.

Dans mon enfance, lorsque, à 14 ans, j’ai eu ma fracture de la jambe, je suis demeuré hospitalisé pendant 5 mois à la FOMULAC de Kisantu. A l’époque, ce furent tous des médecins belges qui officiaient. Les soins y étaient impeccables d’autant que cet hôpital servait de terrain de pratique des infirmiers « indigènes » situé à coté d’où sont sortis tant d’infirmiers diplômés dont le docteur Joseph Maboti qui devint homme politique par la suite.

Dans le Bas-Congo, nous avons connu beaucoup d’autres hôpitaux importants tels celui d’IME à Kimpese, celui de Sona-Bata. Il y en avait aussi un à Mbanza-Ngungu et un autre à Kinkanda (Matadi) Quant à la capitale, Kinshasa, à part l’hôpital Mama Yemo, il y a avait la Clinique de Ngaliema et les Cliniques universitaires de Kinshasa.

 

Est-ce un problème de compétence ? L‘UNIKIN ne forme-t-elle pas la crème de nos médecins ? J’en connais des médecins congolais qui exercent dans des pays occidentaux et qui n’ont rien à envier à ceux des autres pays dont ceux de Cuba qui sont célèbres.

 

Est-ce une question de manque d’équipements de pointe ? C’est plausible avec les problèmes économiques que le pays connaît. Je ne sais pas ce qu’il en est de l’hôpital que Mutombo Dikembe a fait construire. Il devrait répondre aux normes des hôpitaux occidentaux, non ?

 

Si nos hôpitaux et cliniques disposaient d’équipements de haute technologie, les patients n’auraient plus besoin d’être acheminés en Afrique du Sud ou en Europe de l’ouest, loin de leurs membres de famille, collègues, copains et fanatiques ? Si cela advenait, ceux-ci n’auraient plus besoin d’évoquer la distance, les visas, les billets d’avion et frais de séjour.

oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

La pensée du jour

Le bégaiement depuis la naissance est-il logique ?

Quelle en est la cause ?

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

À demain !

Rose Laurens - AFRICA-

 

Commenter cet article